Monde

Le premier baby-boomer est né il y 65 ans

Temps de lecture : 2 min

Happy birthday les baby-boomers! Le 1er janvier 2011, le premier d’entre vous a eu 65 ans. L’anniversaire est passé étrangement inaperçu en France, alors que la bataille pour la réforme des retraites n’a finalement parlé que de vous, mais aux Etats-Unis, vous faites la une des journaux.

Les démographes parlent de baby-boomers pour définir la génération des hommes et des femmes nés entre 1946 et la fin des années 1960 (1964 aux Etats-Unis). En France, le nombre mensuel des naissances qui était en moyenne avant-guerre et en 1945 un peu supérieur à 50.000, atteint 65.000 en janvier et février puis bondit à 78.000 en mars. Dans le numéro 2 (avril-juin 1946) de la toute jeune revue Population, rappelait l’Ined en 1996, on put lire le commentaire suivant:

«Le nombre des naissances de 1946 marquera sur celui des années précédentes une augmentation considérable par suite du retour massif des prisonniers et déportés au milieu de l’année dernière: il semble qu’il doive atteindre 900.000. C’est là un chiffre qui n’a pas été observé depuis 1901. (…)»

Aux Etats-Unis par exemple, il y aurait 79 millions de baby-boomers, un quart de la population américaine qui est en train de —ou va— redéfinir ce que signifie vieillir et réclamer les bénéfices de l’Etat providence, rappelle le New York Times. Qui sont-ils, ces baby-boomers qui ont envoyé des hommes sur la Lune, manifesté pour les droits civiques aux Etats-Unis, «fait» Mai-68 en France, renouvelé la culture, revendiqué la liberté pour leur corps, bénéficié comme personne de la croissance des Trente Glorieuses, aujourd’hui? Que ressente-t-il, s’interroge le Christian Science Monitor? Tout simplement le sentiment du devoir accompli: celui d’avoir réussi à changer le cours de l’histoire, et d’être une génération unique.

Le baby-boom fut sans doute un événement positif, rappelait l’Ined en 1996, «rajeunissant sérieusement une population vieillissante, mais dont la soudaineté fut et sera source de graves difficultés de gestion: l’arrivée des générations correspondantes dans les écoles primaires dès 1952, secondaires dès 1957, dans les universités dès 1964, sur les marchés du logement et de l’emploi dès 1970… pesa lourd sur les générations plus âgées et moins nombreuses, nées pendant l’entre-deux-guerres. Quant à l’arrivée des mêmes générations à l’âge de la retraite, à partir de 2006, elle pèsera sur les générations plus jeunes et moins nombreuses, nées dans les années 1970-1980».

Joyeux anniversaire?

Photo: Une plage en Ukraine, en juillet 2010. REUTERS/Konstantin Chernichkin

Slate.fr

Newsletters

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

Ce 25 mai, les Irlandaises et Irlandais sont appelés aux urnes pour le référendum sur la révision du huitième amendement de la Constitution, qui rend l’IVG illégale dans quasiment tous les cas.

La vraie recette du populisme

La vraie recette du populisme

Lignes et esthétiques japonaises

Lignes et esthétiques japonaises

Entre 2004 et 2016, Emily Shur s'est rendue plus de quinze fois au Japon. «J'ai fait un effort conscient pour concentrer ma photographie uniquement sur l'expression de mon point de vue individuel, raconte la photographe. Je ne pense pas que mon...

Newsletters