Monde

En 2000, des internautes évoquaient un crash sur le World Trade Center

Slate.fr, mis à jour le 29.12.2010 à 16 h 40

«Quelqu’un veut parier que le World Trade Center peut survivre à l’impact d’un Boeing 767-300?». Le 30 novembre 2000, un internaute postant sous le pseudonyme MD-90 posait cette question sur le forum de discussion d'un site consacré à l’aviation, Airliners. Moins d’un an plus tard, le 11 septembre 2001, cette hypothèse était confrontée à la réalité avec le détournement par al-Qaida de deux Boeing 767, le vol 11 de American Airlines et le vol 175 de United Airlines, qui allaient s'écraser sur les tours jumelles, lesquelles s’effondreraient en moins de deux heures.

La lecture de ce forum de discussion, déniché par des internautes sur Reddit, laisse évidemment une drôle d’impression, comme l’explique le site Geekosystem, selon qui «plusieurs internautes ont critiqué le créateur du sujet pour avoir posté une question aussi morbide, mais l’on trouve des réponses étrangement prémonitoires». «N’essayons pas, OK? Un attentat terroriste, c’est assez», répond ainsi Redngold à MD-90, en référence à l’attentat à la bombe du 26 février 1993, qui avait fait six morts dans le bâtiment. D’autres internautes, eux, s’attendaient plutôt à un crash accidentel qu’à un attentat, comme Samurai 777:

«Il est totalement improbable que des passagers ou membres d’équipages puissent survivre à ce terrible scénario. De plus, il y sans doute plus d’occupants par étage dans le World Trade Center que dans l’Empire State Building [qui avait subi le crash d'un B-25 en 1945, NDLR], donc le nombre de victimes dans le bâtiment serait sûrement beaucoup plus grand»

«Ce scénario est vraiment infernal... Je crois que le record de victimes d’une catastrophe aérienne (Tenerife, 1977, 582 morts) serait largement battu», conclut un autre forumiste, Meister808, en évaluant le nombre de morts à «plus de 1.500», voire «5.000 à 6.000» si les tours s’effondraient.

Au final, les attentats du 11 septembre ont fait 2.752 victimes à New York, selon le dernier point officiel établi par les services de la ville, dont 150 à bord des deux vols détournés (les kamikazes n’étant pas inclus dans ce chiffre). Un bilan auquel il faut ajouter les 184 morts du crash du troisième avion sur le Pentagone et les 40 morts de celui du crash du quatrième à Shanksville (Pennsylvanie), soit près de 3.000 morts au total.

Photo: le vol United 175 s'encastre dans la tour sud du World Trade Center, le 11 septembre 2001. REUTERS/Sean Adair.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte