Culture

«Thor» attaqué par l'extrême droite américaine

Temps de lecture : 2 min

Un groupe de suprématistes américains a décidé de lancer un appel au boycott de «Thor», le film de Kenneth Branagh. Cette adaptation d'un comic book de la Marvel décrit les aventures du fils d'Odin, guerrier arrogant banni du monde des dieux par son père et réfugié chez les humains. L'idée qui fait hurler le Council of Conservative Citizens (CofCC), c'est la présence dans le casting d'Idris Elba. L'acteur anglais, notamment visible dans la série The Wire ou le film de Ridley Scott «American Gangster» joue le rôle d'Heimdall, une divinité nordique chargée de la protection du royaume des dieux. Problème pour l'association basée dans le Missouri, il est noir.

«La mythologie nordique reçoit un traitement multi-culturel. Non seulement Marvel s'attaque aux conservateurs avec des valeurs de gauche, encore faut-il que les dieux nordiques soient réinventés avec une couleur de peau différente. Il semblerait que les Studios persistent à priver les blancs de choses qui leur sont propres. Le prochain film adapté de la bande dessiné Thor sera ainsi honteusement maquillé.»

L'acteur s'est défendu dans le Guardian:

«Thor est un personnage mythologique n'est ce pas? Il a un marteau qui vole et reviens vers lui dès qu'il claque les doigts. Ça c'est OK mais pas la couleur de ma peau?»

Ces attaques rejoignent une longue liste de reproches faits à Marvel, accusée d'orientations politique «anti-patriotiques». Son ancien président Stan Lieber se voit reprocher d'avoir financé des hommes politiques aux influences démocrates. Le CofCC qui défend dans sa charte une Amérique chrétienne s'est empressé de réagir en rappelant les antécédants:

  • Crée en 1966, le super héros connu sous le nom de Black Panther aurait été à l'origine du mouvement du même nom.
  • Captain America s'est opposé au mouvement du Tea Party.
  • Barack Obama est apparu dans un numéro avec Spider-Man.

Et de conclure:

«Marvel est une société qui fait l'éloge d'une idéologie de gauche. Ils ont vicieusement attaqué le mouvement du Tea Party, les conservateurs et l'héritage européen de l'Amérique.»

Photo: Thor / Adrià Garcia CC License by

Slate.fr

Newsletters

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

Des voies aussi différentes qu'également originales pour explorer et donner à comprendre la réalité.

Chanel et la danse

Chanel et la danse

La maison a noué à plusieurs reprises des liens avec la danse. Cette année, Chanel a été mécène pour le gala d’ouverture de la saison de l’Opéra de Paris et accompagne l’événement avec des podcasts. Conversations avec Aurélie Dupont, Diana Vishneva, Kate Moran et Ohad Naharin.

«The House That Jack Built», diabolique comédie

«The House That Jack Built», diabolique comédie

Le nouveau film de Lars von Trier est une fable horrifique qui, aux côtés d'un tueur en série aussi ingénieux que cinglé, interroge la place de la violence dans la vie et dans les arts.

Newsletters