France

Encore une gaffe de Bernard-Henri Lévy

Slate.fr, mis à jour le 24.12.2010 à 17 h 00

Dans le numéro du Point daté du 23 décembre, Bernard-Henri Lévy signe un édito concernant les Assises internationales sur l'islamisation de l'Europe. Il y condamne de manière véhémente l'extrémisme des organisateurs et dénonce notamment les opinions du site Riposte Laïque et du Bloc identitaire.

Repérée par Les Inrockuptibles, l'erreur de BHL est gênante. Il confond Bernard Cassen —journaliste, ancien directeur général du Monde Diplomatique et fondateur de l'organisation altermondialiste Attac France— avec Pierre Cassen, «ouvrier du livre lambertiste reconverti en anti-prêcheur de rue obsédé par l’invasion islamique» et accessoirement animateur du site de Riposte Laïque.

«Il faut le dire et le redire: présenter comme un "arc républicain", ou comme une alliance entre "républicains des deux rives", ce nouveau rapprochement rouge-brun qui voit les crânes rasés du Bloc identitaire fricoter, sur le dos des musulmans de France, avec tel ancien du Monde diplo, Bernard Cassen, est un crachat au visage d’une République qui, à Monte Cassino, puis dans les combats pour la libération de Marseille, puis dans la poche de Colmar, en Alsace, face à la division Das Reich, n’a pas eu de plus vaillants défenseurs que les pères et grands-pères de ces hommes et femmes que l’on voudrait, aujourd’hui, clouer au pilori.»

La substitution est rapidement corrigée sur le site du Point:

«Une erreur s'est glissée dans ce bloc-notes. Lorsque j'évoque les protagonistes du nouvel axe entre Riposte laïque et Bloc identitaire c'est de Pierre Cassen qu'il s'agit et non de Bernard Cassen. Cet erratum sera publié dans le prochain numéro du Point. Et la phrase a été, ici, d'ores et déjà corrigée. BHL»

Puis sur le site de l'écrivain:

«ERRATUM: Une erreur s’est glissée dans mon bloc-notes du Point intitulé L’Honneur des musulmans et repris ici. Lorsque j’évoque les protagonistes du nouvel axe entre Riposte Laïque et Bloc identitaire c’est de Pierre Cassen qu’il s’agit, et non de Bernard Cassen. Cet erratum sera publié dans le prochain numéro du Point. La phrase a été corrigée sur les sites des deux publications».

Interrogé par Les Inrockuptibles, Bernard Cassen qui aurait par ailleurs adressé un mail à Eric Fottorino pour se plaindre des «élucubrations d'un membre de votre conseil de surveillance», annonce sa décision d'attaquer Bernard-Henri Lévy en justice pour diffamation. Conscient de la confusion entre homonymes, Cassen «[s]'en fout» et déclare:

«Seul mon nom et ma qualité au Monde Diplomatique correspondent à la réalité. Tout le reste est une fabrication pure et simple.»

L'erreur de prénom permet aux Inrocks de dresser un bilan de l'année mouvementée pour BHL, avec ce qu'ils appellent les «fulgurances d'anthologie», ses observations au sujet de l'arrestation de Roman Polanski, l'Iran — et sa défense de Sakineh et de Panahi. Et pointe la vraie grosse erreur de BHL de 2010: la présence de Jean-Baptiste Botul dans son livre De la guerre en philosophie, un pseudo-chercheur sur Kant mais véritable invention de Frédéric Pagès, journaliste au Canard Enchaîné.

Photo: Bernard-Henri Lévy en dédicace / Jason Walsh via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte