Partager cet article

Le Noël 1941 des Nazis

«Nous refusons qu'un arbre de Noël allemand ait quoi que ce soit à voir avec une crèche dans une étable à Bethléem. Il est inconcevable pour nous que Noël et tout ce que cette célébration a de profondément émouvant soit le produit d'une religion orientale.»

Ainsi parlait le propagandiste nazi Friedrich Rehm en 1937. Reste que les Nazis célébraient toujours Noël, même en 1941, alors que la Seconde Guerre mondiale battait son plein et que les premiers Juifs étaient envoyés en masse dans les camps d’extermination. Life vient en effet de publier des photos d’un dîner de Noël organisé au sein du parti nazi à Munich, au Löwenbräukeller Beer Hall, prises par un des photographes attitrés d’Hitler, Hugo Jaeger. Celui-ci les a vendues à Life en 1965, les exhumant d’une cachette aux abords de Munich où elles dormaient depuis vingt ans, Jaeger étant «terrifié à l’idée que ces photos puissent servir de preuve de son nazisme ardent». Le magazine en avait publié quelques-unes en 1970.

Un gigantesque sapin orné de boules et de sucres d’orge, la croix gammée déclinée à l’envi; sur les murs, les brassards des soldats et même sur les tables, sous forme de biscuits. Parmi les choppes de bière, des Julleuchter (bougeoires en terre cuite issus de la religion païenne) fabriqués par les prisonniers du camp de concentration de Dachau. L'Allemagne nazie n'est pas inquiète, mais sur les photos, on voit un Hitler morose, peut-être, avance Life, parce qu'«en 1941, (il) a organisé ce dîner de Noël pour ses généraux (avec qui) Hitler ne s'est jamais senti à l'aise —ils venaient d'un milieu social plus aisé et avaient reçu une meilleure éducation».

Photo: Capture d'écran du site de Life. Hugo Jaeger/Time & Life Pictures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte