Économie

Pour que la politique devienne vraiment une science

Temps de lecture : 2 min

Faut-il augmenter ou baisser les impôts? Cette question divise les politiques dans tous les pays depuis que le gouvernement dans sa forme moderne existe. Pour certains, plus d’impôts crée du chômage et décourage l’entrepreneuriat et le travail. Pour d’autres, c’est un moyen essentiel de générer de l’argent public et de redistribuer les richesses. Si la question n’a jamais été tranchée, c’est notamment parce de nombreux autres facteurs économiques entrent en jeu à tout moment. Mais selon un nombre croissant de chercheurs et d’économistes, il existe une méthode scientifique pour connaître les vrais effets socio-économiques des impôts, et de manière plus générale pour tester les propositions de lois: utiliser un échantillon représentatif de la population, de la même manière que l’on teste un nouveau médicament avant de le commercialiser.

De tels essais pourraient être expérimentés dans le domaine du contrôle des armes à feu, de l’environnement, des réformes électorales et bien d’autres encore, nous apprend le site Boston.com dans un long article consacré au sujet. En d’autres termes, il faudrait créer une véritable culture de l’expérimentation. Certains spécialistes émettent cependant des réserves quant à une telle méthode, notamment parce que les effets de certaines lois sont trop complexes à déceler et qu’il faudrait que ces expériences soient menées à long terme. Mais ses défenseurs affirment que cela permettrait d’arrêter de diaboliser ou de valoriser les gouvernements et d’avoir des résultats mesurables et qui ont plus de poids que de bonnes intentions.

Photo: Bio Lab/ Amy Loves Yah via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Chez les trentenaires, les hommes empruntent bien plus à leurs parents que les femmes

Chez les trentenaires, les hommes empruntent bien plus à leurs parents que les femmes

Plus les jeunes adultes vieillissent, plus l'écart entre les genres se creuse.

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec cette start-up présentée par Édouard Philippe comme «innovante», l'État veut restaurer la confiance entre locataires et propriétaires. Mais il existait déjà des dispositifs de garantie.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Newsletters