Life

Imaginez chaque bouchée, vous mangerez moins

Slate.fr, mis à jour le 11.12.2010 à 11 h 45

Vous êtes au régime? Vous voulez éviter de trop manger? Ou même essayer d'arrêter de fumer? Au lieu d'effacer de votre cerveau ces coupables plaisirs, imaginez au contraire que vous êtes en train de manger ce fabuleux gâteau au chocolat ou que vous allumez cette vilaine cigarette.

Votre meilleure alliée pourrait bien être votre imagination dans votre lutte contre les addictions, expliquent des chercheurs en psychologie dans Science.

Cette recherche menée notamment par  Joachim Vosgerau, de Carnegie Mellon University à Pittsburgh, bat en brèche les conseils habituels en matière de désintoxication qui insistent généralement pour que l'on évite soigneusement de penser à la chose désormais interdite.

Vosgerau et ses collègues ont étudié l'effet des processus mentaux sur l'accoutumance et la diminution de notre réponse à un stimulus quand il est répété, explique le NewScientist.

Pour cela, ils ont créé trois groupes témoins.

  • Le premier groupe devait imaginer qu'il insérait 33 pièces dans une machine à laver, geste qui est censé ressembler à celui de manger 33 M&M's.
  • Le deuxième groupe devait imaginer qu'il insérait 30 pièces et qu'il mangeait 3 bonbons.
  • Le troisième groupe enfin devait imaginer qu'il mangeait 30 bonbons et qu'il insérait 3 pièces.

Puis, les psychologues les ont mis devant un grand bol de M&M'S. Résultat? Ceux qui avaient imaginé qu'ils mangeaient les 30 bonbons se sont nettement moins servis.

Ils ont recommencé l'expérience en demandant à un groupe de penser qu'il mangeait du fromage, et un autre du chocolat. Puis, ils ont présenté du fromage aux cobayes. Ceux qui avaient imaginé qu'ils mangeaient du fromage en ont également moins mangé.

Pourtant, chacun a déjà pu en faire l'expérience: vous avez eu très envie d'une chose justement parce que vous y avez pensé. Joachim Vosgerau, interrogé par ABC News explique que ce qui compte, c'est de penser plusieurs fois à ce dont on a envie, que c'est cette habitude, cette répétition qui diminue le désir réel.

Quelles peuvent être les applications concrètes de cette expérience? Peut-on se mettre au régime avec cette méthode? Joachim Vosgerau précise:


«Il faut être prudent. Vous devez garder à l'esprit qu'il s'agit d'un effet de l'alimentation spécifique. Donc, ça ne vous aidera pas à ne pas avoir faim. Mais vous pouvez l'utiliser pour substituer des aliments.
Si vous êtes tenté, par exemple, par des brownies au chocolat, puis que vous réfléchissez intensément à la façon dont vous mangez les brownies au chocolat, que vous imaginez mordre dedans, bouchée après bouchée, cela va diminuer votre désir de manger un brownie et vous pourrez probablement manger autre chose. Mais cela ne vous permettra pas de diminuer votre niveau global de faim.»


Même chose pour la cigarette. Selon la journaliste d'ABC News, Joachim Vosgerau s'est d'ailleurs arrêté selon sa propre méthode. Il tiendrait ainsi depuis deux semaines...


Photo: Chocolate Fondant / FotoosVanRobin via Flickr CC licence by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte