France

La bataille des talons n'aura pas lieu au collège

Slate.fr, mis à jour le 11.12.2010 à 10 h 25

«Trouvez-vous normal qu'on interdise les talons hauts au collège?»  La question, posée dans les colonnes du Parisien, remplacera-t-elle les débats sur les strings à l'école, ou le port du voile? Peut-être pas.
Tout est parti d'un collège de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales. Jeudi, une élève de 14 ans est renvoyée chez elle pour qu'elle change de chaussures. Le principal refuse qu'elle assiste aux cours du haut de ses 4 à 5 cm de talons. Inès repart, avec un mot dans son carnet de liaison: «Règlement intérieur non respecté, tenue correcte non-respectée pour cause de talons.»

L'AFP raconte:

La jeune fille portait des bottines à la mode, en peau retournée, avec des talons en bois de 5 cm de haut, selon le père, et ne comprend pas l'attitude de l'école: «Ces bottines, je les ai déjà mises pour aller en cours. Et là, je ne sais pas pourquoi, on m'a demandé de rentrer chez moi et de changer de chaussures», a-t-elle dit à une correspondante de l'AFP.

Colère des parents, qui préviennent la presse.

Pour le père d'Inès, le règlement intérieur n'est pas clair. «Il n'y a rien dans le règlement intérieur qui interdise les talons. C'est juste une interprétation de celui-ci. Cela reste très ambigu.» Une mère dont la fille a également été priée de changer de chaussures confirme: «Il est inadmissible qu'elles aient loupé des cours pour cette raison. Elles portent des talons raisonnables, à la mode. Elles n'ont pas de décolletés pigeonnants, pas de jupes trop courtes, pas de tenues indécentes: il ne faut pas exagérer tout de même!»

Allait-on assister à la bataille des talons, avec des élèves et des parents en «résistance»? Le journal catalan L'Indépendant rassure tout le monde:

[Vendredi] matin, c'était l'effervescence à l'entrée du collège Joffre de Rivesaltes: la polémique des talons «trop» hauts, portés par plusieurs élèves à qui l'accès aux salles de cours a été refusé jeudi, a fait le tour des familles, du corps enseignant, des médias locaux et même nationaux. Cette histoire allait-elle se reproduire et les jeunes filles «résistantes» à cette injonction seraient-elles à nouveau priées de redescendre de leurs talons très tendance? Verdict: à 8h30, tous les élèves, avec ou sans talons, étaient en cours et le portail s'est refermé mettant un terme, sans doute provisoire seulement, à la question d'autoriser ou non des talons de 4 à 5 cm dans l'enceinte de l'établissement.

Photo: Red Shoes & Walking Bags / moriza via Flickr CC licence by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte