Life

Non, Mark Zuckerberg n'a pas créé Facebook pour séduire des filles

Slate.fr, mis à jour le 07.12.2010 à 11 h 27

Dans une interview accordée à l'émission 60 Minutes de la chaîne CBS News, Mark Zuckerberg donne son avis sur le film The Social Network. Sorti en octobre dernier, celui-ci raconte l'histoire de la fondation de Facebook par celui qui était alors un jeune étudiant en informatique à l'université d'Harvard.

Le PDG de Facebook, qui a refusé de collaborer au film, révèle qu'il est allé voir le film avec tous ses employés et l'a trouvé «très amusant», sur un ton toutefois un brin ironique:

«En le regardant, c'est très intéressant de voir ce qu'il y a de vrai et ce qu'il y a de faux dans ce qu'ils ont fait. Je pense que chaque tee-shirt qu'ils ont fait porter au personnage de Mark Zuckerberg est vrai. Je crois que que je possède vraiment tous ces tee-shirts! Et ils ont refait les vrais sandales et tout ça.»

Cependant, sur des points plus sérieux du film, le fondateur de Facebook tient à remettre les choses au point:

«Il y a aussi des choses extrêmements élémentaires pour lesquelles ils se sont trompés. Ils ont donné l'impression que toute ma motivation pour créer Facebook était de faire en sorte que je puisse avoir des filles, c'est ça? Ils ont complètement omis le fait que ma copine, je l'ai rencontrée avant de commencer Facebook.»

Dans la première scène de The Social Network, Mark Zuckerberg se fait larguer par sa copine. C'est directement après qu'il crée le site Facemash, qui sera la première version de Facebook. Cette scène accrédite les rumeurs persistantes selon lesquelles Zuckerberg aurait créé le réseau social pour parvenir à séduire des filles ou à pénétrer dans des clubs sélects. En affirmant avoir rencontré son actuelle petite amie avant de lancer son projet, Mark Zuckerberg dément cette version des faits.

 

Dans la même interview, Mark Zuckerberg revient sur le fil rouge du film, qui est le litige entre lui et les frères Tyler et Cameron Winklevoss, deux autres étudiants d'Harvard, qui l'ont accusé de leur avoir volé leur idée de site pour développer tout seul son propre projet. Selon The Telegraph, les deux frères auraient reçu 65 millions de dollars de dédommagement, mais continuent à poursuivre Zuckerberg, estimant avoir été lésés sur la valeur de l'entreprise.

«Qu'ils soient contrariés à cause de cela toutes ces années plus tard me semble ahurissant, déclare Zuckerberg. Je veux dire qu'après tout ce temps, je suis peiné par le fait qu'ils soient toujours peinés pour cela.»

Photo: Mark Zuckerberg. deneyterrio via Flickr, CC Licence By

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte