Monde

Dick Cheney poursuivi pour corruption par le Nigéria

Slate.fr, mis à jour le 02.12.2010 à 18 h 00

Il va devenir un peu plus dur pour l’ancien vice-président américain Dick Cheney de quitter son pays. Selon Business Week, le Nigéria entend porter plainte contre lui pour corruption. Halliburton, dont Cheney était le patron de 1995 à 2000, est accusé d’avoir versé 180 millions de dollars (137 millions d’euros) de pots-de-vin à des responsables nigérians pour gagner un contrat de gaz naturel de 6 milliards de dollars.

Alors que d’autres entreprises étrangères vont être poursuivies, «KBR et Halliburton avaient passé un accord judiciaire pour payer 579 millions de dollars en février 2009 au Nigéria pour des pots-de-vin entre 1994 et 2004», écrit Business Week.

L’information a été rapportée pour la première fois dans le journal Guardian de Lagos, et les officiels nigérians déclarent qu’ils comptent porter plainte «dans les trois prochains jours». Godwin Obla, conseiller juridique de la Commission des crimes économiques et financiers du Nigéria,  a ajouté que le mandat d’arrêt contre Cheney allait «être émis et transmis à travers Interpol», l’organisation de police internationale qui a récemment diffusé un mandat d’arrêt pour le fondateur de Wikileaks Julian Assange.

Photo: Dick Cheney Joshua Roberts / Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte