Monde

Encore plus de dictateurs effrayés par internet

Temps de lecture : 2 min

On connaissait Ahmadinejad sautant sur une table basse et Chavez grimpant aux murs en hurlant... Voici maintenant Kim-Jong Il qui s’agrippe aux rideaux, Mugabe au lustre et Khadafi qui se réfugie sur un siège, les yeux révulsés de terreur.

Mais de quoi ces chefs d’Etat —pas vraiment placés dans le Top 5 des hommes les plus démocratiques au monde— ont-ils si peur? D’une simple souris... d’ordinateur. Et surtout, de la main qui navigue avec sur Internet.

Conçue par l’agence Ogilvy Germany, cette campagne de publicité de l’ONG International Society for Human Rights (ISHR) promeut un accès libre pour tous à Internet et le respect de la liberté d’expression sur Internet. En pleine tourmente Wikileaks, «on peut dire que l’affichage tombe à pic», se réjouit le site Ecrans.

Photo: affiche «Kim Jong Il» de la campagne de l'International Society for Human Rights

Slate.fr

Newsletters

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Le milieu bouddhiste semble lui aussi touché par le «karoshi», la mort par surmenage, connu pour faire des victimes dans le pays.

Newsletters