Monde

Encore plus de dictateurs effrayés par internet

Temps de lecture : 2 min

On connaissait Ahmadinejad sautant sur une table basse et Chavez grimpant aux murs en hurlant... Voici maintenant Kim-Jong Il qui s’agrippe aux rideaux, Mugabe au lustre et Khadafi qui se réfugie sur un siège, les yeux révulsés de terreur.

Mais de quoi ces chefs d’Etat —pas vraiment placés dans le Top 5 des hommes les plus démocratiques au monde— ont-ils si peur? D’une simple souris... d’ordinateur. Et surtout, de la main qui navigue avec sur Internet.

Conçue par l’agence Ogilvy Germany, cette campagne de publicité de l’ONG International Society for Human Rights (ISHR) promeut un accès libre pour tous à Internet et le respect de la liberté d’expression sur Internet. En pleine tourmente Wikileaks, «on peut dire que l’affichage tombe à pic», se réjouit le site Ecrans.

Photo: affiche «Kim Jong Il» de la campagne de l'International Society for Human Rights

Newsletters

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Au Royaume-Uni, une enquête publique tente de faire la lumière sur les pratiques très controversées de policiers infiltrés auprès de divers groupes militants.

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

La nomination d'Effie Eitam à la tête du Yad Vashem a suscité la colère des historiens et des rescapés de la Shoah.

Abduqadir Jalalidin: le poème échappé des camps chinois

Abduqadir Jalalidin: le poème échappé des camps chinois

Prisonnier depuis près de trois ans, le poète ouïghour est parvenu à transmettre sa voix hors des camps de concentration chinois.

Newsletters