Monde

Encore plus de dictateurs effrayés par internet

Temps de lecture : 2 min

On connaissait Ahmadinejad sautant sur une table basse et Chavez grimpant aux murs en hurlant... Voici maintenant Kim-Jong Il qui s’agrippe aux rideaux, Mugabe au lustre et Khadafi qui se réfugie sur un siège, les yeux révulsés de terreur.

Mais de quoi ces chefs d’Etat —pas vraiment placés dans le Top 5 des hommes les plus démocratiques au monde— ont-ils si peur? D’une simple souris... d’ordinateur. Et surtout, de la main qui navigue avec sur Internet.

Conçue par l’agence Ogilvy Germany, cette campagne de publicité de l’ONG International Society for Human Rights (ISHR) promeut un accès libre pour tous à Internet et le respect de la liberté d’expression sur Internet. En pleine tourmente Wikileaks, «on peut dire que l’affichage tombe à pic», se réjouit le site Ecrans.

Photo: affiche «Kim Jong Il» de la campagne de l'International Society for Human Rights

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters