Monde

Encore plus de dictateurs effrayés par internet

Temps de lecture : 2 min

On connaissait Ahmadinejad sautant sur une table basse et Chavez grimpant aux murs en hurlant... Voici maintenant Kim-Jong Il qui s’agrippe aux rideaux, Mugabe au lustre et Khadafi qui se réfugie sur un siège, les yeux révulsés de terreur.

Mais de quoi ces chefs d’Etat —pas vraiment placés dans le Top 5 des hommes les plus démocratiques au monde— ont-ils si peur? D’une simple souris... d’ordinateur. Et surtout, de la main qui navigue avec sur Internet.

Conçue par l’agence Ogilvy Germany, cette campagne de publicité de l’ONG International Society for Human Rights (ISHR) promeut un accès libre pour tous à Internet et le respect de la liberté d’expression sur Internet. En pleine tourmente Wikileaks, «on peut dire que l’affichage tombe à pic», se réjouit le site Ecrans.

Photo: affiche «Kim Jong Il» de la campagne de l'International Society for Human Rights

Newsletters

La récession est-elle si grave?

La récession est-elle si grave?

Alors que les perspectives économiques n'ont jamais paru aussi sombres, une part des économistes restent optimistes.

La jeunesse thaïlandaise brave la loi et ose critiquer son roi

La jeunesse thaïlandaise brave la loi et ose critiquer son roi

Des manifestations étudiantes remettant en question la monarchie agitent le pays d'Asie du Sud-Est depuis plusieurs semaines.

«Pourquoi doit-on deviner qui veut nous tuer à chaque fois?»

«Pourquoi doit-on deviner qui veut nous tuer à chaque fois?»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitants de la capitale du Liban. Témoignage d'Anthony Semaan, 34 ans, libanais, quartier de Gemmayzeh.

Newsletters