Monde

L'arche de Noé devient une attraction

Slate.fr, mis à jour le 02.12.2010 à 11 h 01

Si la fin du monde en 2012 prenait la forme du Déluge Universel, l'humanité aurait peut-être une chance de survie. Un parc d'attraction créationniste est en effet en cours de construction aux Etats-Unis, dans le Kentucky, révèle Gawker. Et parmi les différentes attractions, il y aura une arche de Noé.

Mais bien plus que dans l'optique de sauver l'humanité, l'objectif du parc est de dynamiser l'économie de l'Etat américain, lit-on sur Slate.com. Le parc, qui coûtera 150 million de dollars, devrait employer 900 personnes et rapporter 250 millions de dollars à l'Etat. L'arche de Noé ne sera pas le seul clin d'oeil aux récits bibliques. Dans le parc, on trouvera aussi une tour de Babel, des spectacles avec des animaux et même une réplique d'un village du Moyen-Orient datant du premier siècle.

Ark Encounter, la société qui s'occupe de la contruction du parc, n'est pas novice dans la réalisation de ce genre de projets, lit-on sur le Hugffington Post: elle s'est occupée aussi de la construction du musée créationniste, qui a ouvert ses portes à Petersburg (Virginie) en mai 2007. Le musée contient un jardin d'Eden, un planétarium expliquant comment Dieu a crée le cosmos et une présentation qui montre les dinosaures et leur supposée vie auprès des êtres humains.

L'idée d'un parc d'attraction chrétien n'est pas nouvelle. Des attractions de ce type existent déjà aux Etats-Unis, comme le Holy Land Experience à Orlando (Floride), qui contient des répliques des portes de Jérusalem et du tombeau de Jésus-Christ. Sur son programme, on peut lire: «Le monde n’a rien vu de semblable depuis 2.000 ans! Le Holy Land Experience est un musée vivant et biblique qui vous transporte à plus de 10.000 kilomètres et il y a de cela 2.000 ans, au temps de la Bible».

Ces parcs chrétiens pourraient bientôt débarquer en Europe. A Majorque, un projet présenté aux autorités locales prévoit de construire un parc d’attraction géant dédié à la Bible et aux aventures de Jésus Christ. S’il est validé par la mairie, ce projet de 10 millions d’euros s’étendra sur sept hectares sur l’actuel site d’une décharge municipale à Capdepera, dans le nord de l’île.

Photo: Dove sent from the arch, Tomisti via wikimedia

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte