Monde

Khadafi propose de régler le problème de l'immigration clandestine en Europe pour 5 milliards d'euros

Slate.fr, mis à jour le 01.12.2010 à 11 h 50

Rassure-toi, Europe, Mouammar Kadhafi est là pour s'occuper de tes problèmes! Pendant un sommet africain-européen, le leader de la Libye a dit de la relation économique entre l'Europe et le continent africain qu'elle était un «échec», et affirmé que si les pays «chrétiens et blancs» ne lui donnaient pas plus d'argent, l'Europe serait envahie par des immigrants illégaux quittant l'Afrique:

«Nous devrions arrêter cette immigration illégale. Sinon, l'Europe deviendra noire, elle sera suffoquée par des gens de religions différentes, elle changera.»

Khadafi se propose de régler le problème de l'immigration illégale contre seulement 4 milliards de livres (4,8 milliards d'euros)... L'Union européenne a donné 42 millions de livres sterling (50 millions d'euros) en financement au Colonel Kadhafi pour améliorer le traitement des réfugiés qui partent pour l'Europe, rapporte le Telegraph. Le gouvernement libyen est accusé par des ONG, dont Amnesty International, de maltraiter les migrants et les réfugiés qui arrivent dans le pays, particulièrement depuis sa décision de fermer les bureaux libyiens de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, en juin dernier.

Kadhafi a prévenu des responsables de l'Union europénne que les leaders africains étaient prêts à abandonner dix ans de négociations commerciales à cause des demandes de l'Union sur les droits de l'homme:

«L'Afrique a d'autres choix. Laissez chaque pays et chaque groupe se gouverner. Chaque pays est libre de servir ses propres intérêts. L'Afrique peut se tourner vers n'importe quel autre bloc international comme l'Amérique latine, la Chine, l'Inde ou la Russie.»

Ce n'est pas la première fois que Mouammar Kadhafi propose de réglèr le problème de l'immigration illégale europénne pour une aide financière de 5 milliards d'euros: fin août dernier, lors d'une cérémonie à Rome aux côtés de Silvio Berlusconi, il avait déjà demandé «au moins 5 milliards d'euros par an» à l'Union européenne pour stopper l'immigration clandestine.

Sans cette aide de la Libye, «porte d'entrée de l'immigration non souhaitée», l'Europe, «demain, avec l'avancée de millions d'immigrés, pourrait devenir l'Afrique».

Photo: le colonel Khadafi (2003) / James Gordon via Wikimedia Commons CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte