France

«Robert Ménard, les femmes, elles t'emmerdent»

Temps de lecture : 2 min

L’émission s’appelle «tirs croisés». Un talk comme il y en a des dizaines sur les chaines de télévisions françaises, et dont le principe est de proposer un duel entre deux journalistes. En général, il s’agit de trouver deux personnes qui ne sont pas d’accord.

Dans «Tirs croisés», sur i-Télé, le duel du jour opposait Robert Ménard, ancien patron de Reporters sans frontières, et Claude Askolovitch, journaliste au JDD. Le débat du vendredi 19 novembre portait sur la suppression de l’abattement d’impôts pour les employés de maison. Une minute de duel, et à quelques secondes de la fin de ce «débat», Robert Ménard, voulant pourtant prendre la défense des femmes, balance une réflexion aberrante, relevée ce samedi par Isabelle Germain, la patronne du site «Les Nouvelles News»:

«Ça pénalise qui? Ça pénalise les femmes, parce que pour être clair, la plupart de ces emplois, c’est qui, c’est des femmes de ménage qu’on emploie parce que nos épouses travaillent aussi et qu’elles n’ont pas envie de repasser».

«Le bonhomme n’envisage pas que ses chemises puissent être repassées par une autre personne que son épouse ou sa femme de ménage», écrit Isabelle Germain, faisant le rapprochement avec un autre stéréotype consternant, celui du parfumeur Jean-Paul Guerlain à propos du travail des «nègres». C’était sur France 2, le 15 octobre 2010, et comme sur France2, aucunes des deux autres personnes présentes sur le talk d’i-Télé ne réagira aux propos de Ménard.

Ménard, pas troublé, continuera l’émission en citant Pascal : «Se moquer de la philosophie, c’est déjà philosopher».

Reprenant les mots de la journaliste Audrey Pulvar à propos de Jean-Paul Guerlain, citant un poème d’Aimé Césaire «le nègre, il t’emmerde», Isabelle Germain conclut son billet par un «Robert, les femmes, elles t’emmerdent.»

Il est fort probable que l'ancien défenseur des droits de l'homme et de la presse reçoive l’épididyme d’or, prix décerné chaque mois à un média ou une manifestation ayant dépassé le taux admissible de testostérone. Les trois précédents prix avaient été remis à l'animateur de France Télévisions Yves Calvi: en un mois de son émission «C dans l'air», il avait réussi le tour de force à n'inviter qu'une femme pour 79 hommes.

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters