Monde

En Catalogne, un jeu vidéo anti-immigrés et indépendantistes

Temps de lecture : 2 min

Un jeu vidéo dont le but est de dégommer des adversaires pour gagner des points, rien de plus «simple» selon El Pais. Sauf qu’ici, il s’agit de détruire des immigrés clandestins descendant en parachute, des indépendantistes catalans ou des symboles indépendantistes. Rescate, un jeu imaginé par le Partido Popular (droite) pour les prochaines élections locales en Catalogne, met en scène, sous le nom d'Alicia Croft (une référence à Tomb Raider), Alicia Sanchez-Camacho, la candidate du parti à la présidence de la région. «Juchée sur une mouette appelée Pepe, elle tire sur tout ce qui bouge pour sortir la Catalogne de la crise» et engrange des «symboles des cultures catalanes et espagnoles, comme des bérets, des coiffes de toreros, des saucisses et des paellas» pour obtenir des points. L'Indépendant raconte:

Le principe est simple: Alicia Croft (...) doit tirer sur les deux idées auxquelles s'oppose le Parti Populaire (PP), l'immigration illégale représentée par des hommes sautant en parachute, et l'indépendantisme, symbolisé par l'âne catalan. A la fin de la partie, un message avertit le joueur que la bataille n'est pas terminée et qu'il faut venir voter pour le PP le 28 novembre.

Mis en ligne dans l’après-midi du 17 novembre sur internet et sur mobiles, le jeu a suscité un tel afflux de visiteurs qu’il a fait planter les serveurs du parti. Il a ensuite, selon El Pais, été retiré vers 22 heures, le PP expliquant que les développeurs du jeu «n’avaient pas suivi ses instructions» selon lesquelles l’héroïne devait se battre contre des «mafias». A sa place figurait un message d’erreur indiquant «Même si on dirait un mensonge, cette erreur n’est pas du fait du président Montilla», le dirigeant socialiste sortant de la Catalogne.

En 2006, un jeu du même genre, mis en ligne par des sites racistes et/ou homophobes, avait fait scandale aux Etats-Unis: «Border Patrol». A l'époque, les Etats-Unis de George W. Bush étaient en plein débat parlementaire sur l'immigration. LCI décrivait le jeu:

Avec «Border patrol» («Patrouille de frontière»), le joueur tire sur les Mexicains entrant aux Etats-Unis comme on tire sur des «lapins». «Il y a un seul but simple à ce jeu, ne pas les laisser entrer... à n'importe quel prix !»

Il est encore accessible sur internet.

Photo: le jeu Rescate (DR)

Slate.fr

Newsletters

 Ce que le monde peut apprendre de la révolution en Arménie

Ce que le monde peut apprendre de la révolution en Arménie

Le peuple arménien est parvenu à renverser un régime autoritaire sans bain de sang.

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Nous sommes les moins nombreux, mais les plus gênants.

Italie: l'«orbanisation» de l'Europe avance à grands pas

Italie: l'«orbanisation» de l'Europe avance à grands pas

Une alliance contre-nature, mais conforme au message des électeurs, se met en place à la tête de l’Italie, rassemblant le Mouvement 5 Étoiles et la Ligue.

Newsletters