Life

Les garçons perdent confiance en eux, la faute aux filles

Temps de lecture : 2 min

Boy and Girl Hummel Figurines / Jason Pratt via Flickr License CC by
Boy and Girl Hummel Figurines / Jason Pratt via Flickr License CC by

Tandis que les filles surpassent de plus en plus les garçons en matière de performances scolaires et universitaires et que les enseignants, majoritairement des femmes, mettent en avant la montée en puissance de la gente féminine dans tous les domaines de la sociétés, les adolescents perdent de plus en plus confiance en eux. Les garçons ont un problème sérieux d'estime de soi. C'est la conclusion d'une enquête approfondie menée par une journaliste du magazine en ligne The Daily Beast.

>Psychologue et auteur du livre Raising Cain, protéger la vie émotionnelle des garçons, Michael Thompson explique que: les «garçons sont restés au même niveau à l'école tandis que les filles ont fait d'énormes progrès. Compte tenu de l'attention considérable que nous portons aujourd'hui aux résultats scolaires et de l'anxiété qui s'y ajoute, cela peut être démoralisant».

La progression continue des filles en matière de résultats scolaires et universitaires depuis 25 ans est une donnée connue. En France, 58% des diplômés sont aujourd'hui des filles. Aux Etats-Unis, les filles sont meilleures en moyenne que les garçons dans toutes les matières sauf les maths et les sciences et dans ces deux domaines elles rattrapent les garçons. Toujours aux Etats-Unis, deux chiffres résument parfaitement la situation: pour 100 filles qui ont des difficultés d'apprentissage scolaire, 276 garçons souffrent des mêmes problèmes. Pour 100 jeunes femmes qui entrent au collège (université), il y a 77 hommes.

Mais si cette situation est bien connue, ce qui l'est beaucoup moins ce sont les conséquences psychologiques pour les garçons, plus particulièrement lors de la période délicate de l'adolescence. Enseignants et parents ont du mal à aborder la question de peur d'être accusés de faire des différences entre les sexes et d'accorder moins d'attention aux filles. Mais de nombreux enseignants s'inquiètent de voir, qu'aux Etats-Unis dans les écoles la motivation des garçons est affectée par leur incapacité à se mettre au niveau des filles au même âge.

«Ils semblent tout simplement ne pas avoir la motivation que nous attendons d'eux et qu'avaient leurs pères» explique Léonard Sax, médecin, psychologue et auteur du livre Boys Adrift. «Les femmes américaines sont portées par la volonté de se réaliser et de devenir ce qu'elles peuvent être. Pourquoi est-ce que tant de leurs frères se contentent de rester à la maison et de jouer à des jeux vidéos? C'est un phénomène massif, pas seulement de garçons qui décrochent sur le plan scolaire mais aussi dans le nombre de ceux qui sont de bons élèves». Léonard Sax pointe la responsabilité des jeux vidéos et l'absence de modèles pour les garçons. Un autre psychologue, Michael Gurian, auteur du livre The Purpose of Boys, met plus l'accent sur la disparition de la famille élargie et le fait que les parents en font trop pour les garçons quand ils sont petits.

Tous les experts reconnaissent toutefois que le principal problème tient aux programmes scolaires qui mettent de plus en plus l'accent sur la capacité à verbaliser et à rester assis et concentré quand les garçons apprennent surtout en faisant. «Il y a une différence grandissante entre la façon dont les garçons apprennent et le système» affirme Michael Gurian.

Photo: Boy and Girl Hummel Figurines / Jason Pratt via Flickr License CC by

Slate.fr

Newsletters

Comment mesure-t-on l'indice de la crème solaire?

Comment mesure-t-on l'indice de la crème solaire?

Indice 70, indice 20, indice 5... Qu'est-ce qui fait la différence?

Freud sur le bout de la langue

Freud sur le bout de la langue

Comment les concepts et réflexions du père de la psychanalyse ont imprégné une langue et y sont restés nichés.

La nouvelle tablette de Microsoft pourra-t-elle remplacer votre ordi portable?

La nouvelle tablette de Microsoft pourra-t-elle remplacer votre ordi portable?

Il y a un mois environ, délaissant le petit pour le gros, Microsoft a dévoilé sa Surface Pro 3, soit sa tablette la plus grande et la plus impressionnante de son histoire. Avec un écran de 12 pouces (!) et une fourchette de prix allant de 799€ à...

Newsletters