Culture

Jean Rochefort va jouer Liliane Bettencourt

Temps de lecture : 2 min

Jean Rochefort va jouer l’an prochain dans un film sur l’affaire Bettencourt. Et non, l'acteur ne tiendra pas le rôle d’André Bettencourt ou de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt... mais celui de l’héritière elle-même. Provisoirement intitulée Frais des riches, selon Le Parisien.fr, qui révèle l’information depuis le festival du film de Sarlat, cette «comédie décalée» sera réalisé par Edouard Baer, qui s’est réservé le rôle de l'artiste François-Marie Banier, accusé d'abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt.

Le quotidien rappelle par ailleurs qu’«un autre projet de film sur l’affaire Bettencourt est en préparation, produit par Thomas Langmann, avec pour réalisateur Michel Hazanavicius» (La Classe américaine, OSS 117), et où «c’est Jeanne Moreau qui pourrait incarner Liliane Bettencourt». Selon L’Express.fr, le long-métrage devrait s’intituler Parce que je le vaux bien et être tourné à partir de l’été 2011.

En juillet, le site Mediapart avait interrogé trois autres réalisateurs sur leur vision de l’affaire Bettencourt: Claude Chabrol, depuis disparu, avait expliqué la suivre «de très près», tandis que Xavier Beauvois s’était prononcé pour une adaptation au XVIIIe siècle avec Nathalie Baye et Pascal Greggory (ancien compagnon dans la vraie vie de François-Marie Banier) et que Lucas Belvaux évoquait un scénario «balzacien».

Photo: Jean Rochefort au Festival de Cannes, REUTERS/Jean-Paul Pelissier.

Slate.fr

Newsletters

De retour du Paris Podcast Festival

De retour du Paris Podcast Festival

Un épisode un peu spécial de l'Agenda du Loisir Français cette semaine. De retour de Paris, Henry Michel nous raconte son expérience du premier festival dédié au podcast natif, en présence de toute la grande famille du podcast français. Alors non,...

Mon petit chat est mort

Mon petit chat est mort

[Blog, You will never hate alone] Je ne sais pas s'il m'aimait, et à dire vrai, je m'en fiche royalement. Je sais seulement que tous les deux, nous étions inséparables.

Les BD de cette rentrée littéraire à dévorer (et celles à recycler)

Les BD de cette rentrée littéraire à dévorer (et celles à recycler)

Notre sélection des meilleures BD de la rentrée 2018, sans oublier quelques déceptions.

Newsletters