Économie

La Chine devant les Etats-Unis dans deux ans?

Temps de lecture : 2 min

Dans un article récent sur Slate, Eric Le Boucher soulignait que l’économie chinoise, qui vient de dépasser celle du Japon, rejoindra celle des Etats-Unis en 2027 pour devenir la première économie du monde au rythme actuel.

Mais selon le Wall Street Journal, il se pourrait que les Etats-Unis se fassent détrôner de la place de numéro un qu’ils occupent depuis des décennies beaucoup plus rapidement, dans deux ans en fait, si l’on prend en compte la parité de pouvoir d’achat (PPA), un indicateur économique «surveillé de près».

Le journal explique que l’indice PPA «prend en compte la quantité de biens et services que la monnaie d’un pays permet d’acheter dans ce pays», ce qui permet aux économistes de mesurer ce que vaut réellement l’argent des habitants dans leur vie de tous les jours.

Le PIB de la Chine, qui est actuellement de 5.000 milliards de dollars, est encore loin de rivaliser avec celui des Etats-Unis, qui s’élève à 15.000 milliards de dollars, et ne l’approchera sans doute pas avant une ou deux décennies comme le soulignait Eric Le Boucher. Mais le pouvoir d’achat des citoyens chinois augmente de manière régulière, et pourrait dépasser celui des américains en 2012. Le PIB à prix courants de la Chine devrait augmenter en même temps que le pouvoir d’achat de ses citoyens. Selon certaines estimations, «la Chine pourrait représenter presque un quart de l’économie mondiale en 2020, contre 15% pour les Etats-Unis et 13% pour l’Europe occidentale.»

En avril dernier, l’économiste en chef de la Deutsche Bank à Hongkong estimait quant à lui que le PIB annuel de la Chine passera en tête à l’horizon 2020, comme le rapportait le Figaro:

«Selon l'analyste, la croissance de la Chine sera tirée vers le haut par la vigueur des marchés émergents, qui représenteront environ 70% de la croissance mondiale dans la prochaine décennie. Cette dynamique sera rendue possible par les «investissements massifs» que ce «dragon asiatique» va effectuer auprès de ces pays émergents, qui dans onze ans, n'auront d'émergents que le nom.»

Les tensions économiques entre la Chine et les Etats-Unis risquent d'être au centre du sommet du G20 qui s'ouvre aujourd'hui, jeudi 11 novembre, à Séoul. RFI rapporte en effet que «les grandes puissances économiques que sont la Chine et les Etats Unis sont au bord d'une guerre des monnaies», les Américains reprochant aux Chinois de sous-évaluer le Yuan de 30 à 40%.

Photo: Dans une usine de Ganzhou, en juin 2010. REUTERS/Bobby Yip

Slate.fr

Newsletters

Chez les trentenaires, les hommes empruntent bien plus à leurs parents que les femmes

Chez les trentenaires, les hommes empruntent bien plus à leurs parents que les femmes

Plus les jeunes adultes vieillissent, plus l'écart entre les genres se creuse.

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec cette start-up présentée par Édouard Philippe comme «innovante», l'État veut restaurer la confiance entre locataires et propriétaires. Mais il existait déjà des dispositifs de garantie.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Newsletters