Monde

Les féministes allemandes furieuses contre la ministre de la famille

Slate.fr, mis à jour le 10.11.2010 à 19 h 34

Les féministes allemandes sont furieuses contre la ministre de la famille Kristina Schröder, qui dans une interview au Spiegel a notamment expédié le problème de l'inégalité des salaires entre hommes et femmes:

«La réalité ressemble à ça: beaucoup de femmes aiment étudier l'allemand et les lettres; les hommes, d'un autre côté, les études d'ingénieurie informatique –et ça a des conséquences sur les salaires.»

Elle s'est ensuite directement attaquée aux féministes et à Simone de Beauvoir:

«Je ne suis pas d'accord avec la phrase de base de la plupart des féministes, la phrase de Simone de Beauvoir "On ne naît pas femme, on le devient". Déjà quand j'étais écolière, je n'étais pas convaincue par l'affirmation que le genre n'a rien à voir avec la biologie et qu'il ne se forme que par l'environnement.»

Le Spiegel note que ses critiques peuvent apparaître surprenantes vu la condition de la femme en Allemagne: les Allemandes gagnaient 23,2% de moins que les Allemands en 2008, selon les plus récentes statistiques sur le sujet, et la tendance ne fait qu'augmenter cette différence de salaire.

La plupart des femmes politiques du pays se sont dites choquées par les remarques de la ministre, jugées «rudimentaires et archaïques» par la leader du Parti vert au parlement.

La chef des députées des sociaux-démocrates a quant à elle déclaré que la ministre n'avait «aucune idée» des problèmes rencontrés par les femmes allemandes aujourd'hui, et ajouté:

«Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de telles absurdités sur les problèmes des femmes. Mme Schröder n'a absolument aucune compréhension de la signification historique du féminisme.»

Photo: Kristina Schröder, via wikimedia commons

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte