Life

Les parents sévères, c'est à cause de Ben Laden

Slate.fr, mis à jour le 10.11.2010 à 11 h 57

Le terrorisme rend-il les parents plus sévères envers leurs enfants? C’est la question que pose un article de la revue Social Psychology dont les conclusions sont dévoilées par le magazine Miller McCune sous le résumé suivant: «la peur d’une attaque terroriste fait de nous des mauvais parents». Pour arriver à ce constat, des chercheurs ont mené trois études en Allemagne et au Royaume-Uni: faire regarder à des «cobayes» des photos d’attentats et des articles sur le terrorisme, ou des images de fleurs et d’arbres, puis soumettre à leur évaluation des phrases sur la façon d’éduquer son enfant; ou bien leur faire regarder des photos du 11-Septembre ou des photos de fleurs avant de les faire participer à un jeu avec leurs enfants, à qui ils devaient expliquer les règles.

Résultat: les parents exposés à des images d’attaques terroristes «se voient rappeler les dangers existant dans le monde, ce qui en retour les motive davantage à assurer la sécurité de leurs enfants», ce qui peut se traduire par «des punitions corporelles et psychologiques, un contrôle exagéré, des démonstrations de pouvoir ou une chaleur et une affection moins affirmées». Des pratiques qui «semblent avoir des effets négatifs considérables sur le développement des enfants». Conclusion de Miller McCune:

«En ces temps troublés, il est peut-être plus sage d’éviter de lire le journal avant de se rendre à la crèche. Il n’existe pas de belles journées dans le quartier de M. Ben Laden, mais cela ne veut pas dire que vous et vos enfants devez y vivre.»

Photo : une vieille gravure représentant une punition / HA! Designs - Artbyheather via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte