France

Affaire Bettencourt: un autre témoignage sur la campagne de Sarkozy

Temps de lecture : 2 min

On se souvient qu’en juillet, la publication par Mediapart d’un témoignage de l’ancienne comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, avait fait scandale: elle y affirmait que 150.000 euros avaient été versés en liquide par le couple Bettencourt au profit de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Quatre mois après, le site d’information publie un autre témoignage en ce sens, celui de Dominique Gautier, le chauffeur du couple Bettencourt de 1994 à 2004: il «affirme avoir recueilli, au début de l'année 2007, les confidences de l'ancienne gouvernante du couple de milliardaires», Nicole Berger, depuis décédée, selon qui «Nicolas Sarkozy serait à cette époque venu "demander de l'argent" aux Bettencourt, dans la perspective de la campagne électorale à venir». Nicole Berger était alors à la retraite mais encore très présente chez les Bettencourt, selon le chauffeur:

«Elle continuait à venir par sympathie une fois tous les deux mois. [...] Elle était devenue amie de Mme Bettencourt. Nicole avait passé quand même plus de trente ans à ses côtés, il y avait une complicité qui faisait que Mme Bettencourt devait lui confier certaines choses... [...] Pour qu'elle me dise que M. Sarkozy était venu certainement pour demander une aide, c'est que quelqu'un lui a dit, mais pas dans le personnel, plutôt Monsieur ou Madame.»

Dominique Gautier avait déjà été interrogé par les médias, dont Mediapart, en juillet, mais avait tu cette anecdote en voyant, selon ses propos, «à quelle sauce [était] mangée Mme Thibout». C’est en visionnant les rushes d’une interview qu'il avait accordée en juin à l’émission de TF1 7 à 8, où il lâchait «j'ai appris que Nicolas Sarkozy était venu demander un peu d'argent à Monsieur-Madame», que Mediapart a eu l’idée de revenir vers lui pour compléter son témoignage.

Photo: Nicolas Sarkozy le soir de son élection le 6 mai 2007. REUTERS/Philippe Wojazer.

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters