Monde

Une tour Eiffel perdue dans l'Oural

Slate.fr, mis à jour le 08.11.2010 à 14 h 53

Dans les steppes de l'Oural, la tour Eiffel sert à relayer les appels téléphoniques. Sur le blog Pour ceux qui aiment le Net, le journaliste Patrice Thomas relaie des photos repérées sur un blog russe montrant une tour Eiffel qui s'élève dans un village russe appelé... Paris!

Ce village de 2.000 habitants situé dans la région de Tcheliabinsk, à 1.500 kilomètres à l'est de Moscou, porte le nom de la capitale française en l'honneur des exploits des cosaques lors de la bataille de Paris de 1814, explique le blogueur russe Viktor Borisov, qui a publié les photos.

En 2005, lorsqu'il a fallu construire un relais téléphonique, le village a opté pour une antenne en forme de tour Eiffel. Sa construction a coûté 12 millions de roubles (environ 280.000 euros), alors qu'une antenne-relais ordinaire coûte 8 millions de roubles.

Cette tour Eiffel mesure 50 mètres de haut – soit six fois moins que le modèle original – et «il est malheureusement impossible d'y grimper», indique le blogueur russe. Cela n'empêcherait pas l'antenne-relais d'attirer les touristes, même au fin fond de l'Oural. Des attractions touristiques, un musée et une boutique parisienne ont d'ailleurs été ouverts.

Il existe de nombreuses répliques de la tour Eiffel dans le monde, comme le signale Planet.fr, mais peu se situent dans un endroit aussi perdu que le Paris de l'Oural...

Photo: Eiffel Tower replica in the village of Parizh, Russia. Wikimedia Commons, domaine public

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte