France

Ces politiques qui ne comprennent pas Twitter

Temps de lecture : 2 min

Où trouve-t-on des hommes politiques «qui se prennent pour le Dalaï Lama», qui «sous-traitent discrétos», «qui ne savent pas compter jusqu’à 140», des «humoristes involontaires» ou des «touristes»? Sur Twitter, selon le blog L’Atelier Ted et eux, qui consacre une note à la «grande misère du Twitter des politiques». Au menu, quelques jugements vachards sur Roselyne Bachelot et ses zéro personnes suivies («Tweeter n’est bon ni pour la santé, ni pour les sports, apparemment»), Benoist Apparu («il évite soigneusement de parler de son activité de ministre, on se demande bien pourquoi») ou Nathalie Kosciusko-Morizet («55.745 qui la suivent! Ils sont bien récompensés: ça vaut accès direct à son planning...»). Et quelques rares satisfecit, en revanche, pour Lionel Tardy, Benoît Hamon ou Cécile Duflot.

Le blog a également consacré un billet à des «conseils aux politiques pour aller sur Twitter»: «La politique se fait aussi sur Twitter», «Apprenez à vous en servir vous-même!», «Publiez des choses intéressantes», «Triez dans votre réseau», «Ajoutez de la valeur», «Apprenez à compter», «Pratiquez, pratiquez...» et «N’allez pas sur Twitter pour tweeter».

Photo: le compte Twitter de Roselyne Bachelot (DR)

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters