Culture

Les secrets de la première photo d'un être humain

Temps de lecture : 2 min

En septembre, un journaliste scientifique de la radio publique américaine NPR pensait avoir trouvé la première photo montrant un être humain: sur un daguerréotype datant de 1848, pris à Cincinnati, on pouvait voir deux personnes sur le bord de la rivière de l'Ohio. Le journaliste y voyait un petit homme et un homme plus grand avec un seau entre les deux.

Un de ses lecteurs –qui avait alors agrandi la photo où il voyait finalement un homme debout et un autre agenouillé, probablement en train de regarder la rivière– a, début octobre, trouvé un autre daguerréotype encore plus ancien qui montrait des personnes. Mieux, cette photographie du Boulevard du Temple à Paris a été prise en 1838 par Louis Daguerre lui-même. Le blogueur explique:

«Pour obtenir cette image (une de ses premières tentatives), il a exposé une plaque de métal traitée chimiquement pendant 10 minutes. D'autres personnes marchaient ou traversaient cette rue en calèche ce jour-là, mais comme ils bougeaient, ils n'apparaissent pas sur la photo. Seul cet homme est resté immobile assez longtemps –peut-être pour se faire cirer ses bottes– pour laisser une image.»

D'autres formes primitives de photographies existaient déjà depuis une dizaine d'années, explique-t-il, mais cet anonyme (et son cireur de chaussures) pourrait bien être le premier être humain dont la photo a été prise. Il note au passage dans un autre billet qu'il a trouvé le daguerréotype sur Wikipedia, et que la découverte n'est donc pas si neuve que ça.

Mais un autre internaute a cherché plus loin et découvert que l'anonyme n'était pas le seul sur la photo! L'illustrateur architectural Charles Leo, est tombé sur un article qui parlait de ce daguerréotype, et a décidé de voir s'il trouvait «quelqu'un d'autre dans l'image». Il a «nettoyé» l'image, fait «quelques ajustements» pour révéler plus de détails, et en a fait une version colorisée, qu'il a ensuite annotée.

Il a affiné ses observations grâce aux commentaires sur son blog (voir la dernière version de la photo colorisée et annotée). L'homme qui se fait cirer les bottes pourrait en fait remplir deux seaux à une pompe à eau. Surtout, une petite dizaine de personnes peuvent être entraperçues sur la photo (c'est un peu le Où est Charlie? des daguerréotypes): à droite de la pompe à eau/cirage de chaussure il voit deux personnes assises sur un banc avec un large landeau devant eux. Entre deux et trois personnes pourraient être sur le trottoir de gauche, et il croit voir une calèche sur la route, ainsi qu'un chat regardant à la fenêtre de la maison sur la droite.

Et vous, qu'est-ce que vous voyez sur la plus ancienne photo d'un être humain?

Photo: le Boulevard du Temple / Daguerre, 1838 via Wikimedia Commons

Newsletters

Le «Louvre du cul», bijou caché de la Païva, à découvrir pendant les Journées du patrimoine

Le «Louvre du cul», bijou caché de la Païva, à découvrir pendant les Journées du patrimoine

Surnommé ainsi par les frères Goncourt, l'hôtel particulier de la Païva, courtisane, espionne et milliardaire, est aussi inouï que le destin de sa fondatrice, née dans le ghetto juif de Moscou.

«Killer Social Club»: la fiction sonore immersive sur les traces d'une organisation criminelle

«Killer Social Club»: la fiction sonore immersive sur les traces d'une organisation criminelle

Le podcast, porté par Vincent Elbaz, Mathieu Kassovitz et Geneviève Doang, est diffusé en exclusivité sur la plateforme payante Audible.

Tolkien, visionnaire, se souciait déjà des réfugiés climatiques

Tolkien, visionnaire, se souciait déjà des réfugiés climatiques

L'acuité de la fiction de l'écrivain britannique nous permet de réfléchir au sort actuel des réfugiés environnementaux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio