Life

Comment le Crédit Mutuel a tué le Père Noël

Slate.fr, mis à jour le 04.11.2010 à 17 h 10

[Avertissement: cet article peut choquer les lecteurs en bas âge]

«J'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer. […] Figure-toi que le Père Noël n'existe pas.» Cette réplique d’une publicité du Crédit Mutuel, où un père tente de convaincre son fils que tous les banquiers perçoivent des commissions, n’a pas du tout plu à certaines familles qui attendaient dimanche soir le début du film Ratatouille sur TF1, selon Rue89. Un groupe Facebook s’est d’ailleurs créé sur le sujet, et comptait un peu moins de 400 membres le 4 novembre vers 16 heures, tandis que plusieurs téléspectateurs ont saisi le jury de déontologie publicitaire.

Rue89 rappelle que la publicité est régulée par l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) mais qu'«aucun texte n'interdit (encore) les messages qui pourraient heurter "l'imaginaire" [des] enfants». Le directeur de l’ARPP explique  lui que «cette publicité a [...] reçu un avis favorable de l'ARPP pour une diffusion tout public, ce qui implique qu'elle puisse apparaître en prime-time avant un dessin animé», tandis que le service communication de la banque dénonce une polémique «sortie de son contexte» mais admet que l’horaire de diffusion, qu'il affirme ne pas choisir, puisse être considéré «discutable».

Photo: un Père Noël / Stéfan via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte