Culture

Bientôt en salles: l'écran intelligent

Temps de lecture : 2 min

Jusqu'à présent, pour évaluer leurs nouveaux films, des studios organisaient des projections-test et demandaient au public de remplir un questionnaire à la fin. Bientôt, ils pourraient se contenter de laisser une machine faire le travail à leur place. Le site britannique The Engineer raconte en effet qu’une société spécialisée en sécurité, Aralia Systems, vient de recevoir une bourse de 215.000 livres (environ 245.000 euros) pour développer en partenariat avec une université un écran de cinéma capable de détecter et analyser les réactions des spectateurs.

En l’espèce, il s’agira de combiner des technologies 2D et 3D et des lumières infrarouge pour enrichir une technologie existante, puisque celle-ci est actuellement utilisée pour «détecter les pirates qui font des copies des films avec une caméra». «Nous voulons tenter de répondre aux questions suivantes: les spectateurs viennent-ils en famille? A quel moment apprécient-ils le film? A quel moment ont-ils l’air de s’ennuyer?», explique Melvyn Smith, qui travaille sur le projet à l’Université de West England. Une possibilité qui pourrait à la fois intéresser les producteurs mais aussi les marques qui diffusent des publicités avant ou pendant les films.

Photo: Des sièges d'une salle de cinéma / Laura Billings from London, UK via Wikimedia Commons

Newsletters

Freeze Corleone ou la petite mafia de l'antisémitisme

Freeze Corleone ou la petite mafia de l'antisémitisme

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je me contrefous de savoir si Freeze Corleone est un rappeur de génie ou un charlatan de chanteur.

Comment les séries en costumes sont devenues cool

Comment les séries en costumes sont devenues cool

Cette semaine dans Peak TV, on dépoussière les séries en costumes, de The Crown à Orgueil et préjugés en passant par Downton Abbey. Jusqu'à récemment, ces séries étaient formellement très classiques, et avaient même tendance à sentir un peu le...

Face et pile du cinéma: «Ondine» et «Lux Æterna»

Face et pile du cinéma: «Ondine» et «Lux Æterna»

Le long-métrage de Christian Petzold et celui de Gaspar Noé sont l'un et l'autre des films fantastiques, portés par des interprètes remarquables, et pourtant aux antipodes l'un de l'autre.

Newsletters