Monde

George Bush/Kanye West, je t'aime moi non plus

Temps de lecture : 2 min

George W. Bush n’a pas oublié son clash avec Kanye West, quand le rappeur avait déclaré en 2005, après l’ouragan Katrina: «George Bush n’aime pas les noirs.» Interviewé sur NBC News à l’occasion de la sortie de ses mémoires, Decision Points, l’ancien président des Etats-Unis affirme que cela a représenté «un des moments les plus écoeurants de [sa] présidence»: «C’est une chose de dire “Je n’ai pas aimé la façon dont il a traité ce dossier”, mais une autre d’affirmer “Cet homme est raciste”.»

Dans son livre, le 43e président des Etats-Unis revient ainsi sur l’épisode: «Cinq ans plus tard, je peux difficilement écrire ces mots sans éprouver un sentiment de dégoût. Comme président, j’ai dû faire face à beaucoup de critiques. Je n’ai pas aimé entendre des gens clamer que j’avais menti sur les armes de destruction massive en Irak ou que j’avais baissé les impôts au seul bénéfice des plus riches. Mais l’idée selon laquelle ma réaction à Katrina faisait de moi un raciste était d’une bassesse absolue.» Le New York Times nous apprend par ailleurs qu’il reconnaît néanmoins avoir «mis trop longtemps à prendre des décisions» au moment de Katrina.

Et Kanye West, lui, comment juge-t-il cet épisode cinq ans après? Interviewé cette semaine sur la radio Hot 97, il l’a d’abord minimisé, affirmant que l’affaire Taylor Swift (son irruption sur scène aux MTV Video Music Awards) a été «plus importante pour lui que l’affaire Bush». Mais il s’est ensuite montré compréhensif lors d’une interview sur une autre radio, 97.9 The Box:

«Je comprends vraiment ce qu’il a ressenti en s’entendant traiter de raciste car la même chose m’est arrivée. [...] Dans les deux cas, il s’agissait plutôt d’un manque de compassion. Pour lui, parce qu’il ne s’était pas précipité à la Nouvelle-Orléans. Pour moi, parce que j’avais interrompu le moment de gloire de quelqu’un. [...] Je me sens vraiment connecté à lui sur ce point car, ce qu’il a ressenti après, je l’ai ressenti aussi.»

Les deux hommes vont maintenant se retrouver sur les étals des magasins à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre, puisque Kanye West sort fin novembre son cinquième album, My Beautiful Dark Twisted Fantasy.

Photo : couverture du single de The Legendary KO, George Bush Doesn't Care About Black People, produit par Kanye West (DR)

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters