Monde

Une morte élue au sénat de Californie

Slate.fr, mis à jour le 04.11.2010 à 10 h 15

La démocrate Jenny Oropeza a été réélue pour un nouveau mandat au sénat de Californie au cours des élections de mi-mandat américaines mardi 2 novembre en écrasant son adversaire républicain John Stammerich, 58% contre 36%. Sa particularité? Elle est morte.

Oropeza est décédée quelques jours avant le scrutin, le 20 octobre 2010 après une «longue maladie». Elle souffrait d’un cancer depuis plusieurs années, et avait été victime d’un caillot sanguin le mois dernier qui lui avait fait rater le vote du budget.

Mais l’élection d’une morte au sénat de Californie n’est pas une surprise, comme l’explique le New York Daily News:

«Sa mort est arrivée trop proche du jour du scrutin pour qu’elle soit remplacée sur les bulletins de vote du 28e district sénatorial de Long Beach, mais plutôt que de déclarer forfait et laisser la victoire à son opposant républicain, les démocrates ont poussé les électeurs à voter pour elle quand même.»

Arnold Schwarzenegger, qui est encore gouverneur de l'Etat pour quelques temps (Jerry Brown Jr a été élu mardi) est désormais obligé de convoquer de nouvelles élections dans un délai de quatre mois pour combler le siège vide.

Le Los Angeles Times rapportait le 29 octobre comment les démocrates ont envoyé des messages de campagne dans les boîtes aux lettres des résidents de Long Beach pour les convaincre de voter pour Oropeza, sans pourtant spécifier clairement qu’elle était morte ou qu’une victoire signifierait qu’un autre démocrate aurait sa chance. On pouvait lire dans un de ces messages, signé par un cadre du parti:

«La maladie de la sénatrice Jenny Oropeza a été une tragédie. Sa force tout au long de son combat nous a tous inspirés. Les républicains essayent de tirer un avantage déloyal de la tragédie de Jenny. Ils suggèrent qu’un vote pour Jenny aura pour seul résultat une élection spéciale coûteuse. Je vous demande de voter pour Jenny Oropeza. Si une élection spéciale a lieu dans quelques mois, vous aurez la possibilité d’élire de manière réfléchie votre sénateur pour un nouveau mandat de quatre ans.»

Ce n'est pas la première fois qu'un mort gagne des élections aus Etats-Unis. En avril 2009, les habitants de Winfield, dans le Missouri, ont réélu leur très populaire maire pour un quatrième mandat, quelques semaines après que celui-ci a succombé à une crise cardiaque. En 2000, le démocrate Mel Carnahan avait été élu au sénat quelques semaines après avoir trouvé la mort dans un accident d'avion.

Photo: death in Paris, hansvandenberg30 via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte