Économie

Les pionniers de Facebook quittent le nid

Temps de lecture : 2 min

Que feriez-vous si vous aviez 26 ans et que vous aviez participé à la création de la start-up la plus prospère du monde? C'est la question que l'on peut se poser à la lecture de cet article du New York Times, qui rapporte que de nombreux membres fondateurs et autres employés de la première heure de Facebook quittent l'entreprise pour tenter leur chance en montant leurs propres start-up.

Dustin Moslovitz, l’ancien camarade de chambre à Harvard de Mark Zuckerberg, 26 ans, a ainsi quitté Facebook pour lancer Asana, qui conçoit des logiciels collaboratifs. Le cofondateur de Facebook Chris Hughes est parti pour développer le réseau social Jumo. Et deux managers seniors de Facebook, Adam d’Angelo et Charlie Cheever, ont quitté l’entreprise pour créer un site appelé Quora, qui fournit des réponses aux questions des utilisateurs.

Le New York Times souligne que de tels départs ne sont pas inhabituels dans des start-up. Mais ce qui rend ceux de Facebook différents est le fait que les cadres n’ont pas attendu l’introduction en Bourse de l’entreprise pour partir. Autre question, pourquoi quitter une sinécure chez Facebook pour fonder une nouvelle start-up? Netanel Jacobsson, un membre relativement âgé de l’équipe Facebook qui a quitté son poste de directeur du développement international l’année dernière, explique qu’il trouvait que Facebook devenait trop corporate: «Je suis revenu à ce que j’aime vraiment et ce qui me passionne vraiment, le stade de croissance d’une entreprise, et la voir décoller.»

Photo: I hate Facebook! / Global X via Flickr, CC License By

Slate.fr

Newsletters

Des produits d'entretien en comprimés pour réduire les déchets plastiques

Des produits d'entretien en comprimés pour réduire les déchets plastiques

L'industrie des soins ménagers et des produits d’hygiène corporelle représente une production moyenne de 8,9 millions de tonnes de plastique par an.

L'effet Ikea: quand galérer nous fait kiffer

L'effet Ikea: quand galérer nous fait kiffer

Plus nous passons de temps à monter des meubles ou à assembler des objets, plus nous leur accordons de valeur émotionnelle et financière.

Devinez quelle main invisible préparait le dîner d'Adam Smith

Devinez quelle main invisible préparait le dîner d'Adam Smith

Dans un ouvrage drôle et percutant, l'essayiste suédoise Katrine Marçal revient sur l'une des plus fameuses théories économiques. Et pas mal d'autres certitudes.

Newsletters