Life

En décembre, on rompt sur Facebook

Slate.fr, mis à jour le 02.11.2010 à 15 h 37

Couples présents sur Facebook, méfiez-vous du lundi 13 décembre. Selon une étude menée par l’expert en visualisation David McCandless, dont les résultats sont notamment détaillés sur le blog d’un consultant, Matthias Mikkelsen, les inscrits sur le réseau social rompent plus fréquemment au moment des vacances de Pâques (le «spring break» américain) ou lors des deux semaines avant Noël, et de préférence le lundi.



Présentant fin août son étude, fondée sur 10.000 statuts Facebook, à la célèbre conférence scientifique TED, David McCandless s’était amusé (à 6’20” sur la vidéo) des suggestions faites par la salle devant son graphique, qui n’était pas sous-titré:

«Pouvez-vous deviner ce que représentent ces données? Qu’est-ce qui monte deux fois par an, à Pâques et deux semaines avant Noël, connaît un mini-pic chaque lundi et diminue pendant l’été? La consommation de chocolat? Vous pouvez en avoir besoin à ce moment-là. Le shopping? Une thérapie par le shopping peut aider. Les congés maladie? Vous risquez d’avoir envie de prendre du temps pour vous.»

Son étude s’avère en tout cas un bel hommage involontaire à Mark Zuckerberg: le jeune programmeur a en effet créé Facemash, le prédécesseur de Facebook, après avoir rompu avec sa copine de l’époque. La scène, qui fait l’ouverture du film The Social Network de David Fincher, se passait le 28 octobre 2003. Soit, si l’on regarde bien le graphique de David McCandless, au début de ce qu’on appellera désormais la saison des ruptures Facebook.

Photo: le film The Social Network, Sony Pictures

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte