France

Fdesouche, l'avant-garde web du FN

Temps de lecture : 2 min

Le blog Fdesouche est devenu une véritable institution du web français, traquant sans relâche les faits d'actualité pouvant prêter le flanc aux thèses de l'extrême-droite. Le Front national observe attentivement ce site dont on ne sait rien des auteurs mais dont l'influence est incontestable.

Le blogueur politique Reversus publie un long article instructif sur Fdesouche, où on peut notamment entendre plusieurs extraits de l'interview de son créateur sur Radio Courtoisie. Si le blogueur ne se revendique pas FN, il en est idéologiquement très proche. Il ne reconnaît qu'une «sympathie» pour le parti:

«Ma sympathie va en premier lieu vers le Front national pour la bonne et simple raison que c'est notre vitrine la plus visible et la plus connue pour les Français. Je reste bloqué sur cette phrase de Jean-Marie Le Pen: “nous sommes le syndicat des autochtones”. Le FN doit rester le syndicat des autochtones.»

La revue de presse quotidienne de Fdesouche est devenue une forme d'avant-garde idéologique du FN, comme l'explique Reversus:

«Volontairement ou non, consciemment ou pas, Fdesouche est devenu un ballon sonde pour le FN. Ayant réussi à fédérer la mouvance nationale sur la toile, l’objectif est désormais de la dépasser. De proposer leur identité collective et communautariste comme une réponse à la “crise du sens qui touche notre société”.»

De quoi susciter un intérêt vivace du FN. Marine Le Pen cite de plus en plus Fdesouche à la télévision, espérant en retour être reprise sur le blog. «Aujourd’hui, il n’y a pas un adhérent du FN qui ne va pas sur Fdesouche. (…) Le succès du Front et celui du blog sont intimement liés…», explique Georges Moreau, membre du comité central du FN.

Photo: capture d'écran Fdesouche

Newsletters

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

De droite et utiles en temps de grève

De droite et utiles en temps de grève

Conte de Noël du gouvernement

Conte de Noël du gouvernement

Newsletters