France

L'Etat subventionne les applis iPhone sans le faire exprès

Slate.fr, mis à jour le 29.10.2010 à 9 h 46

Après l'envoi des premiers mails d'avertissement concrétisant les lois Hadopi 1 et Hadopi 2, c'est au tour d'Hadopi 3 d'entrer en scène.

Le gouvernement a lancé jeudi 28 octobre la «carte musique jeunes» qui permet aux 12-25 ans d'acheter de la musique sur Internet avec une facture payée pour moitié par l'Etat. La mesure est la première application du rapport Zelnik, aussi appelé Hadopi 3, qui avait été initié par Frédéric Mitterrand, soucieux de trouver de nouvelles ressources pour les créateurs.

L'aide est plafonnée à un million d'offres par an et à 50 euros (donc 25 remboursés par l'Etat) par utilisateurs par an. Le coût pour le ministère de la Culture devrait être au maximum de 25 millions d'euros chaque année. L'offre est prévue pour deux ans.

Sur le site officiel de l'opération, le ministère de la Culture explique qu'il est possible de répartir ces 50 euros sur plusieurs sites:

[La carte musiques jeunes] permet de panacher les offres de plusieurs plates-formes ou formules différentes. Par exemple, un abonnement à dix euros sur une plate-forme de streaming ainsi que deux souscriptions à des formules de téléchargement à vingt euros chacune coûteront vingt-cinq euros au lieu de cinquante.

Mais ça part déjà mal, relève le site spécialisé Numerama. La carte musique jeunes permet aussi d'acheter... des applications iPhone, qu'il est plus difficile de télécharger illégalement que la musique:

Nous avons testé, grâce à la complicité d'un collaborateur de moins de 25 ans... et découvert qu'il était possible de se faire payer par le contribuable la moitié du montant que l'on investit sur iTunes en applications pour iPhone ou iPad. Ce qui est bien sûr contraire au décret publié mardi, au moins dans l'esprit. Lors de l'utilisation du code promotionnel envoyé par le gouvernement, Apple crédite tout le compte iTunes Store, dont les crédits peuvent être utilisés pour de la musique mais aussi pour des films, des séries TV, des livres ou des applications.

Heureusement pour les autres plateformes, l'aide versée par le gouvernement pour les ventes sur iTunes ne pourra dépasser 5 millions d'euros. On peut imaginer que cette faille dans le système ne fera qu'accélérer l'atteinte de ce seuil.

Illustration: copie d'écran site officiel Carte musique jeunes

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte