Culture

Un Coldplay, et au lit

Temps de lecture : 2 min

On s'en doutait, c'est maintenant prouvé: le groupe de musique anglais Coldplay est soporifique.

La chaîne hôtelière Travelodge a mené un sondage auprès de 6.000 Britanniques afin de connaître les musiques qui leur permettaient de s'endormir au plus vite.

C'est Coldplay qui a remporté la première place, grâce à «la voix monotone de Chris Martin et à ses mélodies méditatives», a annoncé Travelodge à la presse. Rien de très surprenant: en 2008, quand le même sondage avait été mené, Coldplay avait déjà gagné la palme de la musique la plus soporifique. Pour beaucoup de sites de musique, comme celui d'Allomusic, Coldplay ne serait rien d'autre que «le marchand de sable ultime».

Le site NME souligne que Coldplay n'est pas la seule option pour s'endormir. Les Britanniques apprécient aussi Michael Bublé (2e), Snow Patrol (3e) et Alicia Keys (4e) pour s'endormir paisiblement. Voici le reste du classement:

5. Jack Johnson
6. Taylor Swift
7. Mozart
8. Barry White
9. Leona Lewis
10. Radiohead

Le sondage de Travelodge a aussi révélé que 84% des Britanniques considèrent que la musique les aide à s'endormir, tandis que 15% d'entre eux affirment que leurs nuits sont bien plus agréables s'ils ont écouté quelques chansons avant de sombrer dans le sommeil.

Photo: Coldplay! par The Dark Clown sur Arteyfotografia.com.ar, License by

Slate.fr

Newsletters

Les talons hauts, une histoire de pouvoir

Les talons hauts, une histoire de pouvoir

Jadis, les hommes portaient des talons pour marquer leur rang social. Aux pieds des femmes, l’étiquette est passée de «puissant» à «sexy». Et finalement, cela revient au même.

Ode au spoiler (même pour «Game of Thrones»)

Ode au spoiler (même pour «Game of Thrones»)

Connaître un événement majeur ou la fin d'une œuvre ne gâche rien, bien au contraire, répondent spécialistes du récit et psychologues.

Les squelettes de dinosaures s'arrachent partout, sauf en France

Les squelettes de dinosaures s'arrachent partout, sauf en France

Devant l’engouement des particuliers pour ces fossiles préhistoriques, nombre de paléontologues s’inquiètent de perdre la trace de ces trésors scientifiques.

Newsletters