Life

Un scientifique veut lire nos rêves

Slate.fr, mis à jour le 28.10.2010 à 11 h 55

Une équipe de scientifiques dit être en train de développer un système capable d'enregistrer les niveaux d'activité du cerveau plus importants, avec comme but «de lire les rêves des gens», rapporte la BBC.

Ces apprentis squatteurs de rêves veulent comprendre comment et pourquoi on rêve. Pour l'instant, la seule façon d'interpréter les rêves est de demander aux gens ce dont ils ont rêvé à leur réveil. Les scientifiques cherchent donc à développer un système qui permettrait à des psychologues de corroborer ce dont les gens se rappellent en se réveillant avec une visualisation électronique de l'activité de leur cerveau.

«Pourquoi les gens rêvent-ils? Il n'y a pas de réponse claire à la question. Et une des questions à laquelle on veut répondre, c'est, quand exactement est-ce qu'on créé ce rêve?»

Le docteur Cerf, qui mène l'enquête, se fonde sur une première étude qui suggère que l'activité de nos neurones est associée à des objets ou des concepts spécifiques. Il a par exemple découvert que quand un cobaye pense à Marylin Monroe, un neurone en particulier s'allume. A partir de cette trouvaille, les chercheurs ont pu construire une base de données qui liait neurone à concept pour chaque cobaye.

Et le docteur Cerf explique qu'en observant quel neurone s'illuminait, il était capable de «lire dans les pensées des sujets», tout en admettant qu'il faudra beaucoup de temps pour passer de l'observation à un appareil qui permettrait d'enregistrer les rêves... Ce ne sera pas facile puisque techniquement, pour pouvoir monitorer des neurones séparément, il faut des électrodes chirurgicalement implantés au plus profond du cerveau (les sujets étudiés pour l'enquête des scientifiques portaient de tels implants parce qu'ils étaient traités pour des crises d'épilepsie).

Mais un psychologue clinique spécialisé dans les rêves interviewé par la BBC estime que, si ces visualisations pourraient être intéressante académiquement, elles n'aideront pas rellement à interpréter les rêves, parce que «pour ça il vous faut le narratif complet et complexe du rêve».

A terme, le docteur Cerf espère pouvoir, par exemple, lire les pensées de personnes dans le coma, même s'il concède que cet espoir tient pour l'instant de la science-fiction.

Photo: Cerveau/Dierk Schaefer via Flickr License CC by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte