Monde

Disneyland pire que l'Afghanistan

Slate.fr, mis à jour le 27.10.2010 à 17 h 27

On le présente comme l'endroit le plus heureux de la Terre. Mais dans le monde magique de Disney, les rêves seraient loin de devenir réalité. D'après un sondage réalisé par le site Careerbliss.com, les conditions de travail chez Disney ne sont pas des plus idéales. Les employés américains du parc d'attractions le plus connu du monde, dont les pricipaux parcs se situent à Orlando en Florida et à Anaheim, à la périphérié de Los Angeles, ne sont pas satisfaits de leurs conditions de travail. Ainsi, dans la liste des meilleures compagnies américaines, Disneyland occupe la 41ème place, révèle le Daily Mail, loin derrière l'armée américaine, où pourtant des soldats risquent leur vie en Afghanistan.

Etrange? Pas tellement pour Bradley Brummel, professeur de psychologie à l'Université de Tulsa dans l'Oklahoma. Interrogé par le Christian Science Monitor, il explique en quelle mesure on peut estimer que les militaires sont des travailleurs heureux:

«Malgré les défis qu'ils rencontrent pour servir notre pays, y compris l'éventualité de partir à la guerre, l'armée fournit les éléments essentiels pour trouver le bonheur au travail, comme avoir un impact significatif sur le cours du monde, avoir des vrais rapports de camaraderie avec ses collègues, et avoir la possibilité de développer ses compétences

Des conditions de travail qui sembleraient manquer chez Disneyland. Les parcs d'attraction de Floride ont été accusés de payer le salaire minimum et de virer les travailleurs pour la moindre transgression. Ce qui a amené les travailleurs mécontents à les rebaptiser «Mousewitz», en raison des piètres conditions de travail.

Ce n'est pas la première fois que les parcs Disney se font épingler en raison des conditions de travail. Après la vague de suicides à Eurodisney, le parc d'attraction francilien, début 2010, les employés avait renommé le parc «l'endroit le plus malheureux de la Terre». Le secrétaire général FO-Disney Guy-Bruno Mboe, avait alors mis en cause les conditions de travail et le stress.

Photo: Mickey Mouse Vinyl, Ikayama via Flickr CC Licence By

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte