Culture

Le Walkman Sony définitivement mort

Slate.fr, mis à jour le 24.10.2010 à 9 h 30

C’est toujours étrange d’apprendre le décès d’un vieil ami. Encore plus quand on croyait qu’il était déjà mort de puis longtemps. Sony a en effet annoncé vendredi qu’il cessait la production de ses Walkman.

[Pour les plus jeunes d’entre vous qui ignorerait de quoi il s’agit, un Walkman, c’est ça, en photo ci-contre. Ou ça. Attention aux imitations]

Comme l’auteur de billet sur Crunch Gear, beaucoup d’entre vous ignorait probablement que l’inventeur du Walkman continuait de construire l’objet — et qu’il s’en vendait donc encore — tant les iPod et lecteurs MP3 avaient semblé remplir tout l’espace. A l’occasion de ce décès, révélé le jour anniversaire du lancement de l’iPod il y a neuf ans, on apprend donc que Sony a poursuivi ses envois, jusqu’en avril dernier, de cargaisons de walkmans à ses détaillants.

On trouvera donc encore des Walkman Sony d’occasion, sinon des appareils d’autres marques (le constructeur japonais a refilé le droit à des constructeurs chinois le droit d’en fabriquer, pas sous pavillon Sony), mais des Walkman Sony neuf, c’est bel et bien fini. Nous devrions trouver dans les jours à venir des oraisons funèbres pour ce petit appareil qui a révolutionné notre façon d’écouter la musique dans les années 80. Et de la partager. De créer nos propres compilations, de les façonner avec amour pour les passer aux copains. Et des copains, il y en avait. Sony a vendu 200 millions de Walkman à lui tout seul depuis qu’il les a lancés sur le marché en juillet 1979.

Difficile d’imaginer aujourd’hui ce que représentait cet objet à ce moment-là, rappelait samedi Josh Marshall sur TPM ; «aujourd’hui, soyons honnête, le Walkman ressemble à une grosse blague». Pour Marshall, la vraie révolution n’était pas tant la taille du balladeur que les écouteurs, «si petits et surtout capable de vous donner, collés à vos oreilles, un étonnant niveau de rendu audio.»

 Et la cassette alors? Elle va mourir aussi? Pas vraiment, rappelle Geekosystem. Il reste encore des endroits où on pourra réécouter ces bonnes vieilles mix-tapes : dans la voiture, faute de docks et de prises jack pas encore montées en série, ou parce vous avez besoin de cet artifice pour y écouter l'assasin du Walkman. 

Sony a également annoncé qu’il continuerait à construire ses Discman (un Walkman qui permet de lire ces CD comme son nom l’indique). Pour combien de temps encore ?

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
musiquewalkmanSonyMP3iPod
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte