Monde

La décennie la moins violente depuis 1840

Temps de lecture : 2 min

Malgré de nombreux conflits dans le monde (Irak, Afghanistan, Proche-Orient, Congo, Darfour, Somalie, Géorigie...), la décennie 2000-2010 aura été la moins violente depuis 1840 d'après le magazine en ligne spécialisté Herodote, repris sur Rue89. D'après Herodote, les conflits ont occasionné moins d'un million de morts au total: «plus près de 500.000 que du million».

Les décennies précédentes avaient été autrement plus violentes, dépassant à chaque fois allégrement le cap du million de morts:

- années 1990 : Tchétchénie, Rwanda et Grands Lacs, Yougoslavie,
- années 1980 : Irak-Iran (un à deux millions de morts), Éthiopie-Érythrée,
- années 1970 : Vietnam, Cambodge, Angola, Bangladesh,
- années 1960 : Chine-Inde, Vietnam, Indonésie, Révolution culturelle (Chine), Congo, Biafra,
- années 1950 : Corée, Indochine, Algérie, Grand bond en avant (Chine)...

La dernière période historique de relative accalmie remonte selon Herodote à la période après les guerres napoléoniennes, avec une vingtaine d'années pendant lesquelles le monde n'a connu que «des conflits mineurs, modérément meurtriers : Amérique latine, Grèce, Serbie».

Le magazine ne peut qu'émettre des hypothèses pour expliquer le reflux des conflits:

Peut-être sont-elles [les explications] dans l'incroyable croissance économique dont ont bénéficié les pays asiatiques, sud-américains et dans une moindre mesure, africains et orientaux? Peut-être dans la «modernisation» des moeurs avec des indices de fécondité qui rejoignent les indices occidentaux en Asie comme au Moyen-Orient? Serait-on moins porté au conflit quand on a seulement un ou deux enfants et un espoir raisonnable de leur offrir un avenir prospère?

Image: Battle of Fredericksburg: The Army of the Potomac crossing the Rappahannock, US Library of Congress

Slate.fr

Newsletters

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

Le site de partage de vidéos est l'un des outils de radicalisation les plus puissants.

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Les deux camps avaient tort.

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

Newsletters