Monde

Des nationalistes essayent d'infiltrer le Tea Party

Temps de lecture : 2 min

La question de savoir si le mouvement du Tea Party américain est raciste revient régulièrement dans les médias du pays. Selon un nouveau rapport publié par une organisation de défense des Droits de l’homme classée à gauche, des petites organisations de nationalistes blancs essayent de se joindre au mouvement du Tea Party pour pousser ses adhérents vers «une suprématie blanche plus consciente et idéologique».

Le rapport, dont les conclusions ont été approuvées par la National association for the advancement of colored people (NAACP, la principale organisation américaine de défense des droits civiques), reconnaît le fait que le courant principal du Tea Party, mouvement populaire partisan du libertarianisme et du moindre Etat et opposé à Barack obama, a publiquement dénoncé le racisme et poussé vers la sortie des membres médiatiques ouvertement racistes.

Mais il affirme que «des réseaux affiliés de manière diffuse en ligne ou au niveau local à travers le pays» essayent de se joindre au mouvement pour en influencer les membres avec leurs opinions. Le président de la NAACP, Benjamin Jealous, précise que son organisation ne «qualifie pas le tea party de raciste» mais lui «demande de répudier les racistes en son sein».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Un suprémaciste blanc est arrrêté après une manifestation à Paris, Texas en 2009, REUTERS/Jessica Rinaldi

Newsletters

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

L'organisation d'extrême gauche pratiquant la lutte armée s'était fait connaître dans les années 1970, notamment lors du massacre de l'aéroport de Lod, à Tel Aviv.

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

Elle vient d'être innocentée grâce au travail d'une classe de collégiens du Massachusetts.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Fusillade dans une école au Texas, les femmes obligées de couvrir leur visage en Afghanistan, et flambée de l'épidémie de Covid-19 en Corée du Nord... La semaine du 21 au 27 mai en images.  

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio