Monde

Au Royaume-Uni, un budget d'extrême rigueur

Temps de lecture : 2 min

C’est le «mercredi des suppressions» en Grande-Bretagne: les dirigeants britanniques dévoilaient ce 20 octobre les plus grosses coupes budgétaires de ces 60 dernières années. «Aujourd’hui, la Grande-Bretagne s’éloigne du bord, confronte l’addition d’une décennie de dettes, a déclaré le ministre des Finances, George Osborne, aux parlementaires. C’est une route difficile, mais elle mène vers un meilleur futur.»

Osborne a annoncé une réduction des dépenses de 81 milliards de livres (92 milliards d’euros), une somme destinée à réduire la dette du Royaume-Uni et à effacer le déficit budgétaire au cours des cinq prochaines années. A l’exception du National Health Service (le service de santé publique) et des dépenses d'aide internationale, la quasi-totalité des secteurs vont connaître une réduction de 25%.

Le ministère de la Défense devrait supprimer 42.000 postes, soit 8% de son budget au total, le Foreign Office (ministère des Affaires étrangères) verra le sien réduit de 24% tandis que la BBC devra diminuer son budget 16%. Au total, environ 490.000 postes seront supprimés dans le secteur public. Des millions seront également économisés sur les prestations sociales et les allocations familiales. «J’aimerais qu’il y ait une autre solution. J’aimerais qu’il y ait une solution plus simple. Mai je vous le dis: il n’y a pas d’autre solution responsable», avait lancé le Premier ministre, David Cameron, aux conservateurs plus tôt ce mois-ci. Osborne a également dévoilé un plan pour mettre en place une nouvelle taxe sur les banques, qu’il expliquera demain (jeudi 20 octobre).

Le Guardian propose quant à lui un outil qui permet de se mettre à la place du ministre des Finances et de créer son propre budget en coupant dans les dépenses de son choix.

Photo: Cherry Pie / TheGiantVermin via Flickr License CC by

Newsletters

L'expérience d'Ebola a aidé certains pays africains à agir efficacement face au Covid-19

L'expérience d'Ebola a aidé certains pays africains à agir efficacement face au Covid-19

En Afrique subsaharienne, des pays ont fait bien avec peu de moyens, grâce à leur savoir-faire tiré des épidémies du virus Ebola.

«Je me sens régulièrement comme une coquille vide, sans espoir»

«Je me sens régulièrement comme une coquille vide, sans espoir»

«Je réapprends à vivre dans mon nouveau monde, celui de l'après-jugement»

«Je réapprends à vivre dans mon nouveau monde, celui de l'après-jugement»

Newsletters