Culture

Le «photograffeur» JR gagne le prix TED 2011

Temps de lecture : 2 min

Le vainqueur du prix TED 2011 est pour la première fois un Français, l'artiste de rue JR. TED, pour Technology Entertainment Design, est un organisme qui tient des conférences rassemblant des experts en tous genres, souvent peu connus du grand public et pourtant stupéfiants d'intelligence et de clarté, comme l'expliquait Frédéric Filloux sur son blog Slate.

Le lauréat du prix TED, lancé en 2005, gagne 100.000 dollars (73.000 euros) et un «souhait pour changer le monde». Après des gens comme Bill Clinton ou Bono, c'est le jeune cuisinier britannique très médiatisé Jamie Oliver qui avait gagné ce prix en 2010, et son souhait était:

«Je souhaite votre aide pour créer un mouvement fort et durable pour éduquer chaque enfant à la nourriture, pour encourager les familles à cuisiner à nouveau et pour que les gens partout dans le monde se battent contre l'obésité.»

JR est donc le premier Français à gagner ce prix. C'est un artiste de rue, terme auquel il préfère celui de «photograffeur», connu pour les immenses photos qu'il colle sur les murs et le mobilier urbain de villes comme Paris, Shanghai ou New York. Après avoir baladé son exposition Women dans les quartiers chauds du Brésil, de l'Inde ou du Cambodge, il l'avait amenée à Paris en 2009, où les façades des ponts avaient été recouvertes d'affiches de grands yeux de femmes

Contacté par le New York Times, l'artiste a dit ne pas encore savoir ce que son voeu (qu'il doit prononcer en mars prochain) serait, mais qu'il serait nécessairement lié à son art et son style «guérilla». La directrice du prix, Amy Novogratz, a expliqué que choisir JR, un artiste jeune et qui protège farouchement son anonymat, était une décision inhabituelle pour le comité, qui espère ainsi pouvoir «catalyser toute la communauté TED» pour soutenir un projet philantropique centré sur l'art.

Pendant la première conversation du comité avec JR sur Skype, il portait d'ailleurs des lunettes noires et un chapeau très couvrant, avant de dire «Vous savez quoi, je vous fais confiance» et de les enlever, explique Amy Novogratz. On ne sait pas encore comment il apparaîtra lors de l'annonce de son souhait pour parvenir à conserver son anonymat.

JR est en ce moment à Shanghai où il installe, sans autorisation, des photos de résidents âgés de la ville sur les murs d'un quartier à moitié abandonné.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: un des yeux photographiés en gros plan par JR via Wikimedia Commons

Newsletters

Après le pénis de Warhol sur la Lune, bientôt la première exposition d'art dans l'espace

Après le pénis de Warhol sur la Lune, bientôt la première exposition d'art dans l'espace

En 1969 (année forcément érotique), des œuvres de Warhol et Rauschenberg voyageaient secrètement vers la Lune avec Apollo 12. Un demi-siècle plus tard, l'ISS s'apprête à héberger une nano-galerie.

Le succès croissant des «Tuche» en dit long sur les attentes du public

Le succès croissant des «Tuche» en dit long sur les attentes du public

«Les Tuche 4», qui sort ce 8 décembre au cinéma, s'inscrit dans une franchise bâclée mais de plus en plus politique.

«West Side Story»: Steven Spielberg désespère de l'Amérique, en chantant

«West Side Story»: Steven Spielberg désespère de l'Amérique, en chantant

Le remake de la comédie musicale d'il y a 60 ans retrouve le tonus du show de l'époque tout en procédant à de multiples ajustements, pour proposer une vision d'ensemble bien différente.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio