France

Edwy Plenel accepte une pige chez Ruquier

Temps de lecture : 2 min

Edwy Plenel, le patron du site d'information Mediapart, remplacera le chroniqueur Eric Naulleau dans le prochain numéro d'On n'est pas couché, le talk show de Laurent Ruquier diffusé chaque semaine sur France 2, signale l'AFP.

Le Parisien rapporte que c'est à l'antenne, dans l'émission diffusée samedi dernier, que Ruquier a proposé à Plenel de remplacer Eric Naulleau, qui sera absent une semaine pour des raisons professionnelles. Alors que le journaliste était invité dans l'émission, Laurent Ruquier lui a lancé à la fin de l'interview: «En sortant, vous direz à Catherine Barma (la productrice de l'émission, ndlr) si vous acceptez de remplacer Eric Naulleau la semaine prochaine!» «J'accepte», a aussitôt répondu Plenel. «Alors topez là, il ne peut pas venir la semaine prochaine», a conclu l'animateur.

Interrogé par Le Post, Edwy Plenel confirme qu'il ne s'agissait pas d'une blague. Il devrait bien participer à l'émission qui sera diffusée samedi soir en tant que chroniqueur, au côté d'Eric Zemmour. «Je ne remplace personne. S'il faut poser des questions, je le ferai. Je ne sélectionne pas les tribunes, je prends les invitations», explique-t-il.

La participation à ce type d'émission pourrait surprendre de la part d'un journaliste comme Edwy Plenel, dont l'image n'est pas vraiment identifiée à l'infotainment, le concept mélangeant information et divertissement sur lequel est fondé On n'est pas couché. Mais l'intéressé réfute cette argumentation, soulignant que les médias «sérieux» ne valent pas forcément mieux que ce type d'émission:

«Depuis que Mediapart existe, il n'y a jamais eu de papier de fond dans Le Monde, Le Nouvel Obs, L'Express ou encore Le Point. Peut-être que Laurent Ruquier a le souci du pluralisme. Au final, j'ai pu m'exprimer au Grand Journal de Canal+, chez Ruquier sur France 2. Alors que les émissions dites sérieuses sont conformistes et révérencieuses.»

Plenel précise que s'il y a une rémunération, il la reversera intégralement à son site Mediapart. «Je n'existe que par Mediapart», justifie l'ancien patron de la rédaction du Monde.

Par conséquent, comme la société de Catherine Barma produit On n'est pas couché pour le compte de France 2, une rémunération de la pige de Plenel signifierait que France Télévisions se retrouverait à payer Mediapart. Une situation un brin cocasse, moins d'un mois après un échange musclé entre le patron du service public, Rémy Pflimlin, et Edwy Plenel! LeJDD.fr rapportait alors que Pflimlin s'en était pris à Mediapart en critiquant la façon dont le site avait traité l'affaire Woerth-Bettencourt.


Pflimlin taille Mediapart
envoyé par StrasTv. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Photo: Edwy Plenel / Sanao via Wikimedia Commons, domaine public

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters