Life

250£ pour un chat à la poubelle

Slate.fr, mis à jour le 19.10.2010 à 13 h 12

La femme anglaise qui avait jeté un chat à la poubelle a été condamnée à une amende de 250 £ (285 euros) ce mardi 19 octobre. Mary Bale avait été filmée en août par une caméra de sécurité de la CCTV, dans une vidéo où on la voyait caresser un chat avant de le jeter dans une benne à ordure. L'employée de banque de 45 ans était ensuite partie, laissant Lola le chat coincée dans la poubelle pendant environ 15 heures avant qu'on la retrouve.

Quand les images ont atterri sur Internet, postées sur YouTube par les propriétaires du chat dans l'espoir de retrouver la coupable, Mary Bale est devenue le sujet de haine d'internautes autour du monde, avec notamment des pages Facebook du type «Mary Bale est pire que Hitler», et une vendetta lancée contre elle par les utilisateurs du forum 4chan.

Une porte-parole de la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals expliquait le buzz autour de la vidéo (vue plus d'1 million de fois), par le profil atypique de Mary Bale:

«Les gens supposent que les coupables de cruauté contre les animaux sont des gens qui portent des sweat-shirts à capuce par exemple, et ce n'est pas toujours le cas. On peut avoir des gens qui mènent toutes sortes de vie. Ce qui était dégoûtant, c'est la réaction et la colère déclenchée par cette vidéo, qui est ensuite devenue menaçante. Il faut gérer les choses de façon raisonnable. Quand les gens se mettent à lancer des menaces, ça devient inquiétant.»

Mary Bale est également devenue le sujet d'une enquête par cette même Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals, qui l'a amenée devant les tribunaux de Coventry, dans le centre de l'Angleterre. Elle a plaidé coupable à l'accusation d'avoir causé des souffrances non nécessaires à un animal.

Elle s'était déjà excusé publiquement pour ses actes dans un communiqué qui disait:

«Je ne peux pas expliquer pourquoi j'ai fait ça. Cela ne me ressemble absolument pas et je ne voulais certainement pas causer de la détresse à Lola ou ses propriétaires.»

Mais dans une interview donnée le même jour au Sun, elle avait aussi déclaré: «Je ne vois pas pourquoi tout le monde est en train de s'exciter –c'est juste un chat», et expliqué qu'elle s'était dit qu'il pourrait être amusant de mettre le chat dans la poubelle:

«Je n'ai jamais pensé qu'il allait être coincé. Je pensais qu'il allait sortir de la poubelle [...]. OK, je n'aurais pas du le faire –mais au final c'est juste un chat. Je ne pense pas mériter d'être haïe par des gens tout autour du monde, c'était juste une seconde de folie.»

Photo: Mary Bale arrive au tribunal le 19 octobre 2010. REUTERS/ Darren Staples 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte