Life

Le bruit, responsable du mauvais goût des repas en avion

Slate.fr, mis à jour le 17.10.2010 à 9 h 04

Vous détestez la nourriture servie à bord des avions? Ce n’est peut-être pas la faute de la compagnie aérienne, mais plutôt celle de vos oreilles…

Des chercheurs ont démontré que le bruit influence le goût. Les gens perdent leur sens du goût à l'écoute de la sorte de «bruit blanc» entendu à l'intérieur de la cabine d'un avion. Le bruit blanc, explique The Independent, est composé de collections aléatoire de sons à des fréquences différentes –comme le bruit sourd des moteurs d'avion– et les scientifiques ont démontré qu'il est capable de diminuer le goût du sel et du sucre.

Andy Woods, un chercheur du laboratoire Unilever et de l’université de Manchester, cité par The Daily Mail, explique:

«La Nasa donne des repas très forts en goût à ses astronautes parce que, pour une raison quelconque, ils ne ressentent pas aussi fortement le goût des aliments. Peut-être est-ce à cause du bruit de fond (…) Il n’y avait pas de recherches à ce sujet, donc nous avons cherché si cette intuition était bonne.»

Quarante-huit volontaires ont été mis à contribution, mangeant à l’aveugle divers aliments (crackers au fromage, crêpes…), casque sur les oreilles (diffusant différents niveaux de bruit blanc). Plus le bruit blanc était fort, moins les sujets ont été capables de distinguer la salinité et la douceur des aliments, et moins ils les ont appréciés. L’étude a également montré qu’une musique agréable rend le repas agréable, rapporte Physorg.com.

Comme les compagnies aériennes auront sûrement du mal à diminuer le bruit dans les avions, cette étude risque donc d’être davantage utile pour les restaurateurs. The Independent relève d’ailleurs qu’un chef a déjà mis en application cette intuition (sans compter tous ceux qui diffusent de la musique dans leurs restaurants). Le Britannique Heston Blumenthal, chef du Fat Duck (3 étoiles au Michelin), a créé un plat de fruits de mer, le Sound of The Sea, servi avec un iPod qui diffuse des bruits de vagues tout le long de la dégustation.

Néanmoins, si vous n’aimez les plats servis en avion, c’est peut-être aussi parce qu’ils ne sont pas bons. En août, nous vous parlions du rapport de la Food and Drug Administration sur la qualité de la nourriture servie à bord des avions américains, et qui était loin d’être réjouissante:

Nourriture stockée à des températures inadéquates, équipements sales, voire cafards, mouches ou souris; l’inspection portant sur les trois traiteurs servant plus de cent millions de repas par an aux passagers fait froid dans le dos. Parmi les compagnies faisant appel aux services de ces entreprises, on retrouve Delta Airlines, American Airlines, United Airlines ou encore Continental Airlines.

Pour ceux que les plateaux repas passionnent, il existe un blog spécialisé, AirlineMeals. Une photo de repas pris dans l’avion, le détail de ce qui a été ingurgité et une note. Beaucoup s’en tirent avec une mauvaise appréciation, mais en cherchant bien, on peut trouver des repas récoltant un «Good!» et huit étoiles sur dix…

Photo: Recession meal / kimubert via Flickr CC License by

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
sucreselscienceplateau repasgoût
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte