Monde

Pour manger un Whopper, il faudra prendre l'Eurostar

Temps de lecture : 2 min

Décidément, les fans français de Burger King auront vécu une semaine éprouvante.

Tout commence il y a quelques jours. Thomas Clément, un blogueur spécialiste de la communication digitale, reçoit un sac siglé Burger King. A l'intérieur, des goodies, et à l'extérieur, un petit mot: «De la part de votre Burger King, à deux pas de chez vous

A deux pas de chez vous ? «Ça sent pas le grand retour ça??? (...) Le sac, le message, les Goodies, on a tellement envie d'y croire!», s'exclame le blogueur. Avant de modérer son enthousiasme, car il découvre que le compte de Burger King France «qui le remercie pour son accueil» est un faux. Le buzz qui entoure le retour du «Roi des Hamburgers» –Burger King a quitté l'Hexagone en 1997– se transforme soudainement en crises de colère et menaces de la part des fans de Burger King. «Une chose est sûre: si c’est une marque qui se cache derrière ce compte comme le suggèrent certains internautes, elle va se prendre un sacré bad buzz de la part des fanboyz du roi du Burger!», écrit le très remonté site Gizmodo.

Et en effet, c'est bien une marque qui se cachait derrière cette «espèce de buzz-fake inutile». Il s'agit d'Eurostar (qui n'est en revanche pas à l'origine du faux compte Twitter). La compagnie de train publie sur son site une drôle de publicité: elle commence par une ode musicale et salivante en l'honneur de Burger King puis finit par expliquer ce que sont ces fameux «deux pas de chez soi»: Gare du Nord-Saint Pancras (un pas) et Burger King (et de deux !).

«La campagne est une insulte pour toutes celles et ceux qui ne peuvent s’offrir un coûteux billet aller-retour pour aller déguster un merveilleux Whooper à Londres», conclut Gizmodo. Pas sûr que le coup de pub profite vraiment à Eurostar.

Photo: Burger King Whopper Combo, sur Wikimedia Commons, License by

Slate.fr

Newsletters

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters