Monde

Les adolescents américains envoient 3.339 SMS par mois

Slate.fr, mis à jour le 15.10.2010 à 11 h 34

Plus de 110 SMS envoyés par jour. C'est le nombre de textos envoyés en moyenne par un adolescent américain.

«Au total, explique le site Mashable, les 13-17 ans écrivent 3.339 SMS par mois. Soit six par heure» –si on part du principe que les adolescents n'envoient pas de textos dans leur sommeil. «Si vous vouliez une preuve que l'usage du SMS est en hausse...»

Mashable se fonde sur une nouvelle étude de Nielsen. Pendant trois mois (avril, mai, juin 2010), les habitudes téléphoniques de 60.000 citoyens américains dont 3.000 adolescents ont été analysées. Les résultats les plus impressionnants sont ceux concernant les 13-17 ans. 

Ces derniers envoient 8% de SMS en plus par rapport à 2009. Ils sont aussi 22% à préférer les textos aux appels téléphoniques, «parce que c'est plus facile». Résultat, l'utilisation des fonctions vocales du téléphone a baissé de 14% chez les adolescents. D'ailleurs, alors qu'en 2009 les adolescent invoquaient la sécurité comme principale raison de posséder un téléphone portable, aujourd'hui, c'est «de pouvoir envoyer des textos» qui les motivent à en acheter un. 

L'étude pointe aussi du doigt les différences entre les sexes: tandis que les garçons se situent dans la moyenne basse –avec «seulement» 2.539 SMS par mois, les filles en envoient 4.050 en moyenne. «Incroyable», s'exclame le site Mashable. Pourtant, rien de très étonnant. Début 2010, la petite Reina, âgée de 13 ans, avait défrayé la chronique après que sa facture téléphonique avait révélé qu'elle envoyait un SMS toutes les deux minutes. Soit un total de 14.528 par mois, avait calculé le New York Post. Selon le même journal, si les garçons écrivent moins de textos que leurs camarades de sexe féminin, c'est parce qu'ils ont des pouces plus gros qu'elles.

Une chose est sûre, les 13-17 ans écrivent bien plus de messages que ne le font leurs aînés. Avec leurs 1.630 SMS par mois, même les 18-25 ans ne parviennent pas à les rattraper. Et au-dessus de 25 ans, c'est la débâcle: la moyenne s'affaisse à moins de 1.000 SMS par mois et atteint les moins de 500 pour les personnes âgées de plus de 55 ans. 

Photo: Teenager Text Messaging / ECI Photography via Flickr CC License by 

 

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte