Monde

Obama est un gangster gay mexicain terroriste

Temps de lecture : 2 min

C’est devenu en l’espace de quelques jours le panneau publicitaire le plus connu des Etats-Unis: dans le Colorado, un artiste particulièrement inspiré a réussi à fourrer sur la même affiche une petite dizaine d’insultes et de stéréotypes, et la foule se presse dans le parking adjacent pour avoir la meilleure vue possible sur son «oeuvre».

Le panneau, qui domine l’autoroute I-70 traversant les Etats-Unis d’est en ouest, décrit les quatre personnalités de Barack Obama assises autour d’une table: Obama le narcoterroriste mexicain, Obama le gangster fumeur de cigares, Obama l’homosexuel flamboyant et, bien sûr, Obama le terroriste kamikaze. Ces quatre facettes du président américain jouent au poker, et les mises sont la bible et la constitution, avec comme message «Votez démocRATe, rejoignez la partie.» Autour de la table, des rats avec les inscriptions «EPA» [l’agence de protection de l’environnement américaine) ou encore IRS (l’Internal Revenue Service, qui collecte les impôts dans le pays).

Le site Talking Point Memo a parlé à l’artiste qui a réalisé l’image pour 500 dollars. Il refuse de citer le nom de son employeur, mais il y a peu de doutes sur ses opinions politiques. L’artiste a confié que «rester anonyme voudrait dire que j’ai honte ou que j’ai peur. Et ce n'est pas le cas».

En juillet, des membres du mouvement Tea Party avaient financé l’achat d’un panneau publicitaire à Mason City, dans l’Iowa, qui comparait Obama à Adolf Hitler et à Lenine, avec l’inscription «les leaders radicaux se servent des craintifs et des naïfs».

Le site de Denver KDVR souligne quant à lui qu’il s’agit de la deuxième fois en un an qu’un panneau contient une caricature raciste d’Obama dans le Colorado. En novembre dernier, une caricature d’Obama en terroriste portant un t-shirt «PRESIDENT OU JIHAD», avec également l’inscription «CERTIFICAT DE NAISSANCE – PROUVEZ-LE» en référence à la théorie du complot selon laquelle le président américain serait né au Kenya plutôt qu’à Hawaï, ce qui lui interdirait d’être président. KDVR écrit:

«Les caricatures d’Obama rappellent à beaucoup les images anti-noirs qui fleurissaient du temps de l’esclavage et les lois ségrégationnistes de Jim Crowe aux XIXe et XXe siècles.»

Photo: Barack Obama. Jason Reed / Reuters

Slate.fr

Newsletters

Parmi les sans-abri de Los Angeles, des milliers de jeunes LGBT+ rejetés par leurs familles

Parmi les sans-abri de Los Angeles, des milliers de jeunes LGBT+ rejetés par leurs familles

Dans la ville aux 58.000 SDF, d’autres chiffres donnent le tournis: 6.000 seraient issus de la communauté LGBT+. En première ligne de cette population doublement marginalisée, les jeunes.

Privé de «Davos du désert»

Privé de «Davos du désert»

En Hongrie, on n'a plus le droit d’être SDF

En Hongrie, on n'a plus le droit d’être SDF

Vivre dans la rue est désormais un délit passible de prison ferme dans l’ensemble du pays.

Newsletters