France

Mediapart compte moins de manifestants que la police!

Slate.fr, mis à jour le 13.10.2010 à 12 h 49

Mais qu'est-ce qui arrive à Mediapart dont les «méthodes fascistes» avait été dénoncées en choeur par le gouvernement au faîte de l'affaire Woerth-Bettencourt? Le site a voulu sortir de la guerre des chiffres entre police et syndicats et compter lui-même le nombre de manifestants dans les rues de Paris le 12 octobre. Et surprise, Mediapart dénombre 76.000 manifestants, soit 13.000 de moins que la police. Les syndicats en avaient compté 330.000.

«Notre estimation nous a nous-mêmes surpris», écrit Mediapart, qui pensait sans doute arriver à un chiffre médian entre celui donné par la police et celui des syndicats. La méthodologie du site est «artisanale»:

«Sur le cortège, nous avons repéré deux postes d'observation. Le premier, à environ 2 kilomètres de Montparnasse, à peu près au milieu du tracé rouge [le site fournit une carte]: le premier étage d'un café près du RER Cluny, au n°92 du boulevard Saint-Germain. Le second: un appartement vide au premier étage, boulevard du Montparnasse, près du métro Vavin. Le premier s'est révélé idéal. Le second moins, car trop près du départ: trop souvent, nous avons dû compter des cortèges très serrés.

A Mediapart, huit membres de l'équipe se sont portés volontaires pour cet exercice. Nous avons formé deux équipes de quatre. La méthode? A l'aide de compteurs à main, ces “clics-clics” utilisés par exemple dans les avions pour compter les passagers (on en trouve facilement sur internet au prix de 11 euros, nous en avons acheté six), nous avons compté les manifestants quasiment un par un. Plus exactement, par grappes de cinq.»

Mediapart en tire la conclusion que la méthode de comptage des syndicats surestime mécaniquement le nombre de manifestants:

«Les compteurs considèrent en général que les rangs de manifestants comprennent entre 15 et 20 personnes. Ils extrapolent le chiffre total à partir du nombre de rangs comptabilisés en une demi-heure ou une heure, multipliés par le temps de trajet... Écueil principal: le temps des cortèges disciplinés est terminé. Les rangs sont donc loin d'être homogènes. Ils peuvent donc compter 15 manifestants... ou seulement deux!»

Photo: Manifestation contre la réforme des retraites à Nantes le 7 septembre 2010. REUTERS/Stéphane Mahé

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte