Monde

Le fusil qui vise tout seul

Temps de lecture : 2 min

La météo est peut-être le pire ennemi du sniper. Un coup de vent peut faire manquer son coup au meilleur tireur d'élite. C'est pour éviter ce genre de raté que l'agence pour la recherche et le développement du département américain de la Défense, la Darpa, vient de passer un contrat de 6,9 millions de dollars avec Lockheed Martin afin de poursuivre le développement d'un fusil «intelligent», assurant un tir impeccable, rapporte le site Popular Science.

Le projet a débuté en 2007. Lockheed Martin a alors développé un système capable de mesurer le vent de travers, la distance de la cible, la position du tireur, la température ambiante ou encore la pression et l'humidité. En prenant en compte toutes ces variables, le fusil peut calculer les données balistiques pour un tir à plus d'un kilomètre de distance.

Ce système très perfectionné était cependant trop lourd et encombrant, et il ne s'adaptait pas aux lunettes de fusil standard. La seconde phase du projet consistera donc à rendre le système plus opérationnel et augmentera les possibilités de portée. Le site Military & Aerospace précise que la nouvelle version intégrera également un système de localisation par GPS et permettra une utilisation de jour comme de nuit. Le tireur n'aura alors qu'à se laisser guider par sa lunette, qui mettra à jour en temps réel l'angle de tir nécessaire pour atteindre la cible du premier coup.

Lockeed Martin compte livrer à l'État américain 15 prototypes d'ici un an. Le contrat prévoit une option d'achat pour 100 unités supplémentaires.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Des tireurs d'élite américains en exercice. US Air Force via Wikimedia Commons, domaine public

Newsletters

Houston, we have a problem

Houston, we have a problem

Le cappuccino n'a pas été inventé par les Italiens

Le cappuccino n'a pas été inventé par les Italiens

Et c'est eux-mêmes qui le disent.

Les États-Unis risquent d'entrer en récession, leur histoire économique le prouve

Les États-Unis risquent d'entrer en récession, leur histoire économique le prouve

La Fed va augmenter les taux d'intérêt dans l'espoir d'obtenir un atterrissage en douceur. Mais les indicateurs de surchauffe suggèrent une très forte probabilité de récession au cours des deux prochaines années.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio