Sports

Obama a joué sa 52e partie de golf

Slate.fr, mis à jour le 11.10.2010 à 15 h 06

Barack Obama s’est lancé dans une partie de golf samedi 9 octobre pour la 52e fois depuis le début de son mandat selon les calculs du journaliste de CBS News Mark Knoller, qui a écrit sur son compte Twitter: «Il fait beau et 77° [fahrenheit] à Washington et le président Obama est parti pour la base militaire d’Andrews pour une partie de golf. Sa 52e depuis son intronisation

L’image d’un président passionné de sport colle à la peau d’Obama, mais sa passion pour le golf lui avait attiré des critiques au moment de la marée noire dans le Golfe du Mexique. Après une partie de golf le 19 juin, le républicain Michael Steele avait comparé Obama au président de BP Tony Hayward, qui s’était fait fortement critiqué à la même période pour avoir assisté à une course de voile alors même que la marée noire n’était pas maîtrisée:

«Il est incroyable que le président Obama se retrouve de nouveau sur un terrain de golf alors que le pétrole continue à se déverser dans le golfe. Plus de parties de golf, plus de matchs de baseball, plus de concerts des Beatles jusqu’à ce que le problème soit réglé, monsieur le Président. Les enjeux sont trop importants pour l’approche nonchalante du président Obama vis-à-vis de ses responsabilités et des épreuves qui nous attendent.»

En avril, Obama avait profité de l’annulation de son voyage à Varsovie pour les funérailles du président polonais Lech Kaczynski pour jouer sa 32e partie de golf depuis son arrivée à la Maison blanche, toujours selon le décompte de Mark Knoller, le statisticien non-officiel de la présidence américaine. Le Telegraph soulignait alors que c’était déjà huit fois plus que le total de parties disputées par son prédécesseur George W. Bush, tandis que le journal polonais Warsaw Business Post s’était offusqué, titrant «Obama joue au golf au lieu d’assister aux funérailles de Kaczynski.»

Bush avait lui-même été vivement critiqué par la gauche après être apparu dans le film Fahrenheit 9/11 de Michael Moore en train de jouer au golf tout en parlant des «assassins terroristes». Un hobby qu’il a par la suite abandonné, expliquant:

«Je ne veux pas que la mère d’un soldat mort au combat voit le commandeur en chef jouer au golf… Et je pense que jouer au golf pendant une guerre fait passer un mauvais message.»

Photo: Barack Obama en août 2009, sur un parcours de l'île de Martha's Vineyard. REUTERS/Jason Reed 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte