France

Qui se cache derrière cet article?

Temps de lecture : 2 min

Grenouille avec lunettes, Flickr andy.brandon50
Grenouille avec lunettes, Flickr andy.brandon50

Vendredi 1er octobre 2010, David Carzon, rédacteur en chef du pôle web d'Arte et collaborateur occasionnel de Slate.fr, le journaliste a mené une enquête fastidieuse pour le blog Bienbienbien.net. Après avoir acheté dix journaux et magazines, il les a méticuleusement épluchés afin de relever toutes les sources anonymes utilisées par ses confrères. Résultats? Pas moins de 61 articles comportaient une ou plusieurs sources non-identifiées. Soit au total 138 sources anonymes. Presque la moitié d'entre elles ont été recensées dans des articles politiques.

Pour David Carzon, si les sources anonymes sont si nombreuses dans la rubrique Politique, c'est parce qu'il s'agit d'«une question d'habitude». «Dans ce milieu très fermé», les journalistes ont besoin avant tout «de se constituer un réseau d’informateurs à qui on peut faire appel pour avoir des infos dans ce milieu très fermé», explique-t-il.

L'initiative de David Carzon n'est pas la première du genre. En 2008, un de nos confrères américains de Slate.comJack Shafer, bien connu pour ses positions anti-sources anonymes– publiait un tableau qui recensait sur deux semaines toute utilisation de l'anonymat dans quatre grands quotidiens. Une des questions posée dans ce tableau est: «A qui bénéficie l'anonymat?» Bien plus aux journalistes qu'aux sources, à en croire l'enquête de Shafer.

À LIRE ÉGALEMENT: L'abus d'anonymat sur WIP

Photo: Grenouille avec lunettes / andy.brandon50 via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters